Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Huuuuum ! Port-La Nouvelle : cet intrigant lieu dédié à la fête… et plus si affinités


Depuis peu, la commune bruisse de rumeurs. Tout est parti d’un site internet : “les soirées du Marquis de Port-La Nouvelle”. Il s’agit en fait de soirées privées libertines. Le lieu a ouvert ses portes très récemment. A une adresse tenue secrète. Lire la suite…


Poster un commentaire

Au Cap d’Agde, 45 000 naturistes et une sécurité bien rodée


Chaque été, des dizaines de télévisions font la même demande : pouvoir filmer à l’intérieur du village naturiste. Et chaque année, les journalistes européens reçoivent la même réponse : impossible. « Vous aimeriez que l’on vous filme nu dans votre jardin ? Et bien eux non plus ! » La position du maire Gilles d’Ettore n’est pas négociable.

On ne rentre pas au village naturiste du Cap-d’Agde comme l’on veut. Une procédure particulière attend visiteurs et vacanciers pour garantir une sécurité maximale. Première étape : au bureau d’accueil du service des entrées, où une carte magnétique est remise aux arrivants, programmée sur la durée de leur séjour (une journée, une semaine, un mois…). Elle permet d’ouvrir la barrière d’entrée, côté voiture et le portail côté piétons, déclinant l’identité du passant au gardien.


Poster un commentaire

Montpellier : écroué pour avoir tenté de faire sauter un club libertin concurrent


La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Montpellier a demandé l’incarcération d’un patron de club libertin de St Jean de Védas accusé d’avoir poser un engin explosif devant le Kalyptus à Montpellier le soir du réveillon.  La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Montpellier a demandé jeudi l’incarcération du propriétaire d’un club libertin de Saint-Jean de Védas, soupçonné d’avoir déposé un engin explosif près d’un établissement concurrent à Montpellier fin 2011, a-t-on appris auprès de son avocat. L’engin avait été découvert par hasard dans la soirée du 31 décembre 2011. Cet homme avait été mis été en examen jeudi dernier pour « tentative d’assassinats » et « tentative de destruction volontaire d’un établissement recevant du public.


Poster un commentaire

Sexe décomplexé : le libertinage dans les P.O.


Les temps changent, les mœurs évoluent, ou du moins s’exposent avec moins de honte. Libertinage, échangisme sont des mots qui n’effrayent plus. Dans le département, le sexe s’envisage de plus en plus jeune, de plus en plus libéré, comme en témoigne les sites de rencontres libertines et leurs sections locales. Si les tabous et un minimum de discrétion persistent, beaucoup de couples français n’hésitent plus à envisager de multiplier les partenaires, en club ou en soirée privée. Les Pyrénées-Orientales ne sont pas en reste, avec une population libertine croissante et des structures dédiées.


1 commentaire

Massages sexuels dans un club libertin : la patronne condamnée


L’affaire date de 2005. La gérante d’un club libertin à Portiragnes,aujourd’hui fermé pour cause de liquidation judiciaire, est poursuivie pour proxénétisme et ouverture irrégulière d’un débit de boissons de 3e et 4e catégories.

Concernant ce chef de prévention, la Togolaise âgée de 32 ans, absente à l’audience, s’était expliquée : « Je n’avais pas obtenu de licence IV, mais ces boissons accompagnaient un buffet. » Les fidèles clients, eux, n’ont vu que quelques quignons de pain, rien de chaud, et encore, pas tous les soirs. Par contre, l’alcool était toujours très présent.


1 commentaire

Libertinage : coup de blues sur la « baie des cochons »


Toutes les gazettes, en mal de lecteurs et de soufre, ont écrit au moins un sujet sur la plage libertine du village naturiste du Cap d’Agde dans leurs éditions estivales. En grossissant souvent le trait.

Ici, on lui donne plusieurs noms. « Baie des cochons », « plage show-biz », « plage pour couples », selon qu’on est un habitué ou un newbie dans le milieu. Située entre Marseillan et le village naturiste du Cap d’Agde, elle demeure depuis plus de 20 ans le lieu de rendez-vous estival obligé des libertins amateurs de sexe, de soleil et d’exhibition. Pourtant, malgré les titres aguicheurs de certains de nos confrères en mal de vente et d’articles sulfureux, la réalité est bien en-deça du Sodome et Gomorrhe promis. Récit.