Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

Quand-le-sexe-s-affranchit_w670_h372


Poster un commentaire

Quand le sexe s’affranchit


Deux pays européens, pas trop loins l’un de l’autre. Les Pays-Bas d’abord, où le parc Vondel d’Amsterdam attire des millions de touristes chaque année. Mais également les couples qui n’ont pas de lieu où faire l’amour, ainsi que, sans doute, les exhibitionnistes, gays ou hétéros. Alors que la police fait la chasse aux fornicateurs de jour, elle ferme les yeux sur ceux qui préfèrent la nuit. La mairie d’Amsterdam, avec ce sens pragmatique des choses qui caractérise bien les Hollandais, a donc décidé de lever la barrière dès l’été prochain. Finie, donc, l’interdiction de faire l’amour en public de nuit dans ce parc. Seules conditions : ne pas sortir de la roseraie, ne pas laisser d’ordures. Et si les bruits et le comportement dérange les badauds, il sera possible de les chasser. La communauté gay d’Amsterdam a exprimé sa « prudente satisfaction ».

En Suède, maintenant. Apoteket, l’entreprise semi-privée détenant les 950 pharmacies du pays, annonce récemment que 50 de ses magasins se mettront à vendre des sextoys. Mis en rayons très bientôt, les sextoys en pharmacie répondent à une attente des Suédois. Selon une enquête récemment menée par le groupe, les amateurs de jouets sexuels préfèreraient nettement acheter ces produits en pharmacie plutôt que sur Internet ou dans des magasins douteux. Concurrence aux sexe-shops, donc, mais il faut rappeler que le monopole que détient le groupe de pharmacies sur la vente de médicaments s’achèvera en 2009. Il faut bien se reconvertir.

Quand le sexe s’affranchit