Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Le patron d’un club libertin suspecté de proxénétisme et incarcéré


L’établissement n’étant pas encore juridiquement fermé, les enquêteurs préfèrent rester discrets sur son emplacement exact. Mais le patron de ce club de libertinage et d’échangisme, situé dans les environs de Montbéliard, est désormais sous les verrous. L’homme de 42 ans, qui a des antécédents judiciaires, est suspecté de proxénétisme. Est Républicain

Le gérant d’un club libertin de l’agglomération de Montbéliard (Doubs), qui servait de lieu de prostitution, a été mis en examen ce vendredi pour proxénétisme et placé en détention provisoire, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.L’Alsace.fr


Poster un commentaire


DSK, proxénète ou libertin? Alors que s’ouvre ce lundi le procès de l’affaire dite du « Carlton de Lille », le philosophe Daniel Salvatore Schiffer voit dans les faits reprochés à Dominique Strauss-Khan une confusion des idées. Il s’explique.
Lire la suite sur l’express…


Poster un commentaire

Le Coco show, club libertin ou lieu de prostitution ?


Le Coco show, à Menetou-Couture était-il un club libertin ou un établissement de prostitution avec massages et finition manuelle ? Verdict du tribunal correctionnel de Bourges le 8 novembre.

Le massage avec finition manuelle n’est pas une spécialité typiquement berrichonne comme les œufs en couille d’âne. Mais pendant au moins deux ans, cette activité masturbatoire a permis de maintenir l’emploi en zone rurale, à Menetou-Couture.


1 commentaire

Massages sexuels dans un club libertin : la patronne condamnée


L’affaire date de 2005. La gérante d’un club libertin à Portiragnes,aujourd’hui fermé pour cause de liquidation judiciaire, est poursuivie pour proxénétisme et ouverture irrégulière d’un débit de boissons de 3e et 4e catégories.

Concernant ce chef de prévention, la Togolaise âgée de 32 ans, absente à l’audience, s’était expliquée : « Je n’avais pas obtenu de licence IV, mais ces boissons accompagnaient un buffet. » Les fidèles clients, eux, n’ont vu que quelques quignons de pain, rien de chaud, et encore, pas tous les soirs. Par contre, l’alcool était toujours très présent.


1 commentaire

Dijon : dangereux libertinage


Si nous nous réjouissons que le libertinage ne soit pas répréhensible au yeux de la loi, nous n’en dirons pas autant de la demande d’argent pour une soirée privée…

Le couple de libertins avait sollicité de l’argent auprès d’un partenaire d’un soir. La procureure a replacé le dossier dans son contexte et le mari a été relaxé pour l’infraction de proxénétisme.Si les infractions reprochées au prévenu hier semblaient émoustiller un certain public dans la salle d’audience, l’excitation retomba très vite. De vol et de menaces, il fut effectivement question. Mais les amateurs de violences, de prostitution et de proxénétisme en furent pour leurs frais.


1 commentaire

Prostitution : « Beaucoup de couples y ont recours pour arrondir leurs fins de mois »


La Voix du Nord, qui surf sur la vague Carlton, nous gratifie ce matin d’un raccourci en interviewant un couple libertin, dont la femme c’est prostitué avec l’accord de son mari. Le fait qu’il soit tout les deux au chromage et avec de lourdes dettes ne justifie pas ces actes, le libertinage si… Pourquoi ne pas avoir trouvé un couple non libertin pour parler de ce sujet?

Elle, une blonde coquette aux formes généreuses. Lui, un inconditionnel du street wear, la carrure bien dessinée : Karine et Sébastien affirment chacun leur style comme ils défendent leur sensualité. Ce couple caudrésien, sans emploi, marié depuis bientôt vingt ans, a découvert l’échangisme et le libertinage après une période de séparation, et a persévéré en la matière, considérant que la pratique mettait un peu de piment dans leur vie quotidienne. Ce n’est qu’un peu plus tard que Karine s’est adonnée aux amours rémunérées, avec l’aval de son concubin, chez elle, pour cette fois-ci mettre un peu de beurre dans les épinards. Le couple n’imaginait pas finir un jour au tribunal.


Poster un commentaire

La police éteint le club libertin les Chandelles pour un mois


Pour ceux qui n’auraient pas bien reçu le message, deux articles le même jour, dans le même journal: Le Parisien.

Le club est aux milieux libertins ce que le Louvre est aux amateurs d’art : un must. Les habitués des Chandelles vont pourtant devoir temporairement trouver un autre lieu pour leurs soirées coquines. Le célèbre établissement échangiste, niché derrière une façade d’une totale neutralité au n° 1 de la rue Thérèse (Ier), va en effet être fermé pendant trente jours sur décision de la préfecture de police de Paris. Le très discret restaurant-club a fait l’objet d’un arrêté de fermeture administrative pour « existence d’une activité prostitutionnelle dans l’établissement ». Cette sanction est la conséquence indirecte d’une enquête pour proxénétisme ouverte à l’encontre de l’ex-footballeur Alim Ben Mabrouck. Aujourd’hui âgé de 51 ans, l’ancien international algérien du Matra Racing puis de l’Olympique lyonnais est soupçonné d’avoir fait travailler des prostituées.

Le célèbre établissement échangiste parisien, les Chandelles, va être fermé durant un mois. La direction de ce club a été entendue par la police dans le cadre d’une enquête pour proxénétisme, début janvier. Au terme de cette enquête, Alim Ben Mabrouk, ancien international algérien du Matra Racing et de Lyon, a été mis en examen pour proxénétisme aggravé. Les investigations avaient permis d’établir que l’ex-footballeur fréquentait régulièrement en semaine les Chandelles. L’homme s’y rendait avec des prostituées. D’ailleurs, lors de leurs auditions, certains employés de l’établissement avaient assuré aux policiers qu’ils avaient prévenu la direction de ces pratiques. La direction, quant à elle, a nié en bloc ces accusations face aux enquêteurs.


Poster un commentaire

Fun For Love: le patron écroué


Vendredi, la police a posé les scellés sur l’établissement libertin, le Fun For Love. François Bernard, le patron est en prison depuis mercredi dernier. Il est accusé de proxénétisme international. Sa famille n’a pas souhaité s’exprimer.

Le patron a été arrêté par les autorités françaises pour proxénétisme international. Des filles de l’Est auraient été engagées pour faire tourner le club échangiste. Mais les investigations de la police française ont mis fin au trafic. Planqués dans les bosquets situés en face du FFL, les policiers ont observé le manège avant d’agir. Ils ont arrêté François Bernard mercredi dernier. Le patron a été placé sous mandat d’arrêt à la prison de Valenciennes. Nous avons contacté le frère de François Bernard, mais ce dernier ne s’est pas montré fort bavard. “ Mon frère a des problèmes d’ordres privés qui ne regardent que lui. Ce sont ses affaires, ça ne regarde absolument personne. Je ne ferai donc aucun commentaire sur cette affaire.”


Poster un commentaire

Le gérant d’un club échangiste accusé de proxénétisme


La frontière entre le proxénétisme et le libertinage est franchie par un gérant de club…

Les habitués du 2plus2 vont devoir trouver une nouvelle adresse pour leurs échanges libertins… Le célèbre établissement parisien, situé boulevard Edgar-Quinet dans le XIV e arrondissement et fréquenté par des couples adeptes de l’échangisme, vient de fermer ses portes. Les policiers de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la PJ parisienne ont interpellé, la semaine dernière, les gérants du club, leur fils et leur fille. Mis en examen pour « proxénétisme aggravé », les parents et leurs enfants ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire.