Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

20010802001_h192


1 commentaire

Cap d’Agde. Incendies dans des boîtes naturistes


Des 300 mètres carrés de la discothèque, La Palme Ré, il ne reste rien. Sinon la coque et les murs de l’établissement noircis par la fumée. Le feu a tout ravagé à partir de 5 h 30 hier matin. À ce moment-là la discothèque qui donne de plain-pied sur le port du village naturiste, était fermée. Elle n’avait pas fonctionné la veille non plus puisqu’en avant saison, les établissements de nuit du Cap n’ouvrent que les soirées de week-end. Hier soir, le propriétaire de l’établissement a découvert l’ampleur des dégâts. Sans pouvoir en dire beaucoup plus.

Jeudi dernier, c’est l’ensemble du complexe de loisirs La villa Romaine qui était parti en fumée. Le feu se serait déclaré en sous-sol dans la boîte de nuit Le Glamour, club libertin réservé aux couples. L’incendie a ensuite ravagé l’ensemble de l’établissement et notamment le vaste espace de restauration qui dominait la plage naturiste du Cap.

Au-delà de sa sulfureuse réputation de liberté dans les mœurs, le camp naturiste du Cap n’est pas un fief de la criminalité. Bien au contraire. On y relève beaucoup moins de vols de voitures, de cambriolages de villas ou d’appartements que dans le reste de la station.