Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Le club libertin d’Angoulême est aussi Charlie


Les hommages fleurissent partout. Dans les rassemblements, sur les vitres des voitures, les murs virtuels ou réels.

Il y en a un qui a retenu mon attention parce qu’il aurait fait rire la bande de Charlie. Bienvenue à l’Arôme Sauna, un espace de liberté d’expressions presque comme les autres puisqu’il s’agit du club libertin d’Angoulême. Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

L’ambiance se tend entre saunas libertins de l’Angoumois


Les deux clubs échangistes de l’agglo ne s’apprécient guère depuis leur ouverture il y a presque trois ans. Derrière les amabilités, la concurrence est forte sur une zone aussi petite qu’Angoulême.

Ils vont bientôt fêter leurs trois ans d’existence mais ne partiront pas en voyage de noces ensemble. De la bataille d’affiches sauvages début 2009, jusqu’à l’utilisation d’articles mettant en cause l’hygiène de l’autre bien en vue dans l’établissement, en passant par le droit ou non de proposer de l’alcool : les deux saunas libertins s’échangent des clients mais surtout des amabilités à distance depuis trois ans, sur fond de concurrence exacerbée. «On a appris l’existence de l’Arôme Sauna une semaine avant leur ouverture début 2009», rappelle Mickaël, le gérant du Prado de La Couronne.


Poster un commentaire

Le club libertin de La Couronne se dit prêt à rouvrir


Fermé depuis février, le jacuzzi du sauna club libertin Le Prado doit être remis à flots cette fin de semaine. Pour des manquements aux règles d’hygiène, l’établissement de La Couronne avait été obligé de fermer son bassin. «C’est moi qui gère les travaux. Ils ont débuté en mars et devraient être terminés en fin de semaine, il s’agit de changer le système de filtration», confirmait Jean-Marc Pineau, directeur de l’établissement.


Poster un commentaire

Une boutique coquine rue de Périgueux


Des dessous sexy et des accessoires coquins. C’est ce que proposent depuis quelques jours Virginie et Nicolas Raynaud, dans la nouvelle boutique Chic et Sexy, au 83, rue de Périgueux, à la Bussatte. Ne pas confondre avec les deux sex-shops d’Angoulême:«Tout le monde peut pousser la porte. Ce n’est que de la lingerie sexy et quelques sex toys gentillets», assure le jeune commerçant de 28 ans.