Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

les-soirees-du-marquis-de-port-la-nouvelle_523649_516x332


Poster un commentaire

Huuuuum ! Port-La Nouvelle : cet intrigant lieu dédié à la fête… et plus si affinités


Depuis peu, la commune bruisse de rumeurs. Tout est parti d’un site internet : “les soirées du Marquis de Port-La Nouvelle”. Il s’agit en fait de soirées privées libertines. Le lieu a ouvert ses portes très récemment. A une adresse tenue secrète. Lire la suite…

sexe-allemagne-pussyclub_396701 (1)


Poster un commentaire

Clubs libertins à Paris: la carte de la chair tendre


Les nouvelles adresses de sorties libertines sont légion à Paris. Une analyse économico-spatiale de ces lieux coquins montre qu’il reste encore quelques territoires inexplorés. A chaque quartier de Paris sa spécificité, ses catégories socio-professionnelles plus ou moins élevées, ses restaurants chics ou pas chers. Devinez quoi: ça marche aussi pour les clubs libertins hétéros.

saunas-echangistes-01


2 Commentaires

Les saunas échangistes : des relations libertines chaudes


Pas de doute : les saunas échangistes sont des lieux à part dans la galaxie libertine. Assez nombreux en France, souvent en centre-ville, ils accueillent une clientèle échangiste qui apprécie les relations très chaudes. Plongée dans le monde des saunas échangistes.

4774-photoIntro.portrait


Poster un commentaire

La boutique et le club ne font plus qu’un


L’Eden sex boulevard, l’établissement coquin de Vichy, connaît quelques changements. Le sex-shop et le club échangiste depuis juillet sont devenus une seule et même adresse : 77 boulevard Jean Jaurès. »Nous avons déménagé car nous étions tributaires des décisions du propriétaire », explique le patron Frédéric. Au sein des mêmes murs, mais séparés, il y a le club libertin et les gadgets de plus en plus modernes et perfectionnés.  » Nous avons conservé les grandes vitrines pour que la magasin soit plus ouvert »,indique le créateur de l’établissement fondé en 1999. Le club libertin de 250 m2, situé juste derrière le rideau rouge, possède toujours un sauna, un coin câlin, un hammam et des cabines de projection de films. La partie bar a été réduite pour être plus cosy.  » En étant derrière le bar, je peux gérer le magasin et inversement », ajoute-t-il.

le-centre-ville-palois-dispose-de-deux-saunas-libertins_910139_490x327p


1 commentaire

Pau : les pratiques libertines se développent


Les sociologues le constatent. L’échangisme et le libertinage ont eu tendance à se démocratiser ces dernières années en France. Et la ville de Pau n’échappe pas à la règle. Le Salon de l’érotisme (interdit aux moins de 16 ans) qui se tient à Pau ce week-end, et ce depuis plusieurs années maintenant, en est l’illustration. Plusieurs milliers de visiteurs s’y rendent à chaque édition.

Mais au-delà de ce rendez-vous annuel qui fait partie du paysage pour les uns et dont l’exposition continue à choquer les autres, quelle est la réalité de la pratique libertine ou échangiste dans la région de Pau ? Du côté des boutiques d’articles dits « coquins », les enseignes ne se multiplient pas forcément. Le magasin spécialisé de l’avenue Gaston Lacoste, près de la gare, est toujours là. Mais celui de la rue Rivares, malgré un créneau « grand public », a fermé ses portes il y a un an. Idem pour celui de la rue Pasteur il y a quelques jours.

En revanche, une nouvelle boutique, Le Lokal, a ouvert il y a deux ans dans le coeur de ville, rue Duboué. Il y a un an, Le Lokal s’est agrandi d’un « complexe de plaisir » de 450 m2 sur deux niveaux. Avec piscine jacuzzi, sauna sec, hammam… Le tout ouvert à une clientèle « mixte ». Si le lieu a été ouvert dans la plus grande discrétion comme souvent pour ce genre d’établissement, il est apparemment assez fréquenté.  » Le bouche à oreille fonctionne bien, témoigne René Llanes, un des employés. Nous avons de tout, des couples et des célibataires. Toutes les couches sociales sont représentées. » L’établissement vient ainsi concurrencer un autre sauna libertin du centre-ville, qui existe depuis 16 ans, rue Fournets. « Ma fréquentation est stable », assure néanmoins le patron Jean-Marcel Oyarzabal qui estime lui aussi que les pratiques libertines « se démocratisent ».

logo1


1 commentaire

Les dessous du libertinage à Charleroi


Nous vous dévoilons les coulisses du “ Only4you ”, l’établissement où tout est permis… ou presque! Le “ Only4you ” est un des établissements les mieux cotés auprès des libertins. Alcôves coquines, glory holes, piscine, bref: tout est permis… ou presque! Nous allons vous dévoiler les coulisses et les indiscrétions de ce temple du plaisir carolo… “ Tout est permis, rien n’est obligatoire ”: tel est le mot d’ordre du “ Only4you ” situé à Merbes-le-Château (Fontaine-Valmont). Cela fait 11 ans que ce véritable temple du plaisir ravit les libertins de la région et d’ailleurs…“ Nous avons beaucoup de clients français ”, nous affirme Isabelle, gérante de l’établissement. Sans compter les clients belges! “ Il y a de tout: des Carolos, des Montois, des Liégeois et j’en passe ”. Il faut dire que cet établissement carolo est l’un des mieux cotés. Tout y est: alcôves coquines, glory holes, piscine, sauna, vitrines… de quoi laisser aller son imagination en couple, seul ou entre amis. “ Chaque jour a son client. Le samedi, par exemple, est réservé aux couples ”.

ENTRETIEN: Stéphane Un habitué du “ only4you ” Stéphane, prénom d’emprunt pour préserver son anonymat, est un habitué des clubs libertins. Il est aussi et surtout un client fidèle du “ Only4you ”!

Le bon plan fiesta? On l’a bien compris, le but des clients est de faire des rencontres intimes. Il n’empêche, une nouvelle clientèle fréquente depuis quelque temps les clubs libertins: les jeunes! “ Je vais souvent au Only4you avec mes copines ”, nous confie Melissa, originaire de Gerpinnes. L’occasion de faire la fête à moindre prix! “ Pour 15 euros, nous avons droit à la piscine à un buffet chaud et froid ainsi qu’aux Dj’s ”.

libertinage_783693


3 Commentaires

Shaker : au royaume du libertinage et de l’échangisme


La pratique du libertinage suscite bien des curiosités. Sans tabou, Le Shaker, club aux mœurs libérées, à Vitray-en-Beauce, a ouvert ses portes à L’Écho.

Au mieux, le sujet prête à sourire. Mais trop souvent encore au goût de ceux qui en sont adeptes, il évoque la vulgarité. Dans tous les cas, le libertinage intrigue. La pratique est encore enrobée de tabous. L’Eure-et-Loir compte pourtant deux clubs dédiés à ces personnes aux mœurs assumées : La Messaline, à Oinville-Saint-Liphard, et Le Shaker, à Vitray-en-Beauce, en bordure de la nationale 10, entre Chartres et Châteaudun.