Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Echangisme et soirées coquines : les libertins préfèrent la toile


A Reims, devant la pénurie d’établissements libertin, ou encore par mode, les libertins préfèrent les soirées privées.

La cité des Sacres compte quelques lieux réservés aux adeptes de l’échangisme, mais la majorité des Rémois qui pratiquent ce genre de loisirs privilégient dorénavant les rencontres privées via internet.

« Le Lotus, c’est pas mal question décor, mais il n’y a pas grand monde et puis il y a aussi pas mal d’hommes seuls, quelque peu crevards et irrespectueux à éviter », ajoute le couple.

Les Rémois amateurs de clubs échangistes peuvent toujours se rabattre sur des clubs de la région, notamment au Ramsès de Châlons-en-Champagne ou au Château d’Aphrodite dans les Ardennes.

Publicités


1 commentaire

Une villa bourgeoise abritait une maison close


Une fois encore les journalistes confondent libertinage et proxénétisme. Nous finirons par penser que c’est volontaire.

Les hauts thuyas n’ont pas suffi à dissimuler les activités libertines hébergées dans la vaste demeure bourgeoise située sur les hauteurs de Saint-Prix, (Val-d’Oise) à quelques pas de la forêt de Montmorency. La maison close installée depuis plus d’un an dans ce quartier cossu vient d’être fermée par la police judiciaire de Cergy. Trois personnes ont été mises en examen pour proxénétisme aggravé, jeudi soir.