Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Shaker : au royaume du libertinage et de l’échangisme


La pratique du libertinage suscite bien des curiosités. Sans tabou, Le Shaker, club aux mœurs libérées, à Vitray-en-Beauce, a ouvert ses portes à L’Écho. Au mieux, le sujet prête à sourire. Mais trop souvent encore au goût de ceux qui en sont adeptes, il évoque la vulgarité. Dans tous les cas, le libertinage intrigue. La pratique est encore enrobée de tabous. L’Eure-et-Loir compte pourtant deux clubs dédiés à ces personnes aux mœurs assumées : La Messaline, à Oinville-Saint-Liphard, et Le Shaker, à Vitray-en-Beauce, en bordure de la nationale 10, entre Chartres et Châteaudun.

Publicités


Poster un commentaire

Un tenancier de club libertin accusé d’exercice illégal de la médecine défendu par Me Collard


Ancien gérant de clubs libertins dans le Médoc, « maître Illario » se faisait passer pour un médecin et distribuait des gélules magnétisées à ses clients.Drapé dans un long manteau noir, cheveux longs et visage émacié, revoilà « maître Illario » à la barre. Après avoir été condamné à dix-huit mois de prison dont quatre ferme pour exercice illégal de la médecine, Philippe Lamy de son vrai nom, ancien propriétaire de clubs libertins à Listrac-Médoc et Saint-Jean-d’Illac et « magnétiseur » à ses heures demandait hier à la cour d’appel de Bordeaux de rebattre les cartes. Seule modification notable, « maître Illario » s’est cette fois adjoint les services de Me Gilbert Collard, célèbre avocat de son état. Pour le reste, les positions des parties de ce dossier n’ont pas sensiblement évolué. Un tenancier de club libertin accusé d’exercice illégal de la médecine défendu par Me Collard


Poster un commentaire

Le Coco show, club libertin ou lieu de prostitution ?


Le Coco show, à Menetou-Couture était-il un club libertin ou un établissement de prostitution avec massages et finition manuelle ? Verdict du tribunal correctionnel de Bourges le 8 novembre.

Le massage avec finition manuelle n’est pas une spécialité typiquement berrichonne comme les œufs en couille d’âne. Mais pendant au moins deux ans, cette activité masturbatoire a permis de maintenir l’emploi en zone rurale, à Menetou-Couture.


Poster un commentaire >


@ledivinlomme A compter de ce lundi 07 octobre, Jérémy est heureux de vous informer qu’il prend la direction DU DIVIN ! Il vous informe que le concept reste le même, ainsi que les tarifs et les horaires ! La rigueur, le respect et l’hygiène resteront irréprochables comme ils l’ont été depuis l’ouverture DU DIVIN ! LE DIVIN vous dit à bientôt pour de futurs moments de sexe inoubliables ! Un grand merci à Gérard et Lorka et bonne continuation.


Poster un commentaire

Chenôve : un club peut en cacher un autre


Une nouvelle discothèque, le Phenix, ouvrira ce vendredi à Chenôve sur le site où se trouvait le club libertin La Dérobade, qui ne disparaît pas pour autant.Au 117 de l’avenue Roland-Carraz, à Chenôve, l’enseigne de La Dérobade n’est plus. Désormais, c’est Le Phenix qui a pignon sur rue à cette adresse. Mais, que les amateurs de nuits coquines se rassurent, le club libertin n’a pas disparu pour autant. « La Dérobade reste La Dérobade, et nous avons ouvert un nouveau club, je dirais “classe”, destiné aux 25-50 ans », explique Alain Munoz, à la tête de ces deux établissements.