Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Les dessous du libertinage à Charleroi


Nous vous dévoilons les coulisses du “ Only4you ”, l’établissement où tout est permis… ou presque! Le “ Only4you ” est un des établissements les mieux cotés auprès des libertins. Alcôves coquines, glory holes, piscine, bref: tout est permis… ou presque! Nous allons vous dévoiler les coulisses et les indiscrétions de ce temple du plaisir carolo… “ Tout est permis, rien n’est obligatoire ”: tel est le mot d’ordre du “ Only4you ” situé à Merbes-le-Château (Fontaine-Valmont). Cela fait 11 ans que ce véritable temple du plaisir ravit les libertins de la région et d’ailleurs…“ Nous avons beaucoup de clients français ”, nous affirme Isabelle, gérante de l’établissement. Sans compter les clients belges! “ Il y a de tout: des Carolos, des Montois, des Liégeois et j’en passe ”. Il faut dire que cet établissement carolo est l’un des mieux cotés. Tout y est: alcôves coquines, glory holes, piscine, sauna, vitrines… de quoi laisser aller son imagination en couple, seul ou entre amis. “ Chaque jour a son client. Le samedi, par exemple, est réservé aux couples ”.

ENTRETIEN: Stéphane Un habitué du “ only4you ” Stéphane, prénom d’emprunt pour préserver son anonymat, est un habitué des clubs libertins. Il est aussi et surtout un client fidèle du “ Only4you ”!

Le bon plan fiesta? On l’a bien compris, le but des clients est de faire des rencontres intimes. Il n’empêche, une nouvelle clientèle fréquente depuis quelque temps les clubs libertins: les jeunes! “ Je vais souvent au Only4you avec mes copines ”, nous confie Melissa, originaire de Gerpinnes. L’occasion de faire la fête à moindre prix! “ Pour 15 euros, nous avons droit à la piscine à un buffet chaud et froid ainsi qu’aux Dj’s ”.

Publicités


Poster un commentaire

Les Caves de Cornillon


Les caves de Cornillon se sont métamorphosées en club échangiste (The One) depuis le 12 août. Bien campé au début de la côte de Robermont, les caves de Cornillon étaient un lieu bien connu des jeunes liégeois. Mais voilà, fatigué du bruit et des dégradations occasionnées lors des soirées, le propriétaire a décidé de passer à autre chose… “ C’est un ami qui nous a suggéré l’endroit et le concept ”, explique Rudy Laurent, entrepreneur. C’est le lieu qui a séduit les deux associés carolos. “ C’est très différent des autres clubs libertins, c’est plus grand et puis les voûtes créent une ambiance particulière ”. D’abord choquées, les sœurs du Carmel de Cornillon ont finalement accepté le projet. “ Nous les avons contactées et rassurées sur la discrétion de nos activités. Elles ont promis de prier pour nous et pour le succès du club ”, indique Olivier Brachotte.

L’installation du club libertin échangiste “ The One ” juste à côté du Carmel de Cornillon à Liège ne fait pas que des heureux. Ni les Carmélites, ni les voisins, n’ont été consultés avant l’ouverture du club… Les sœurs auraient préféré d’autres voisins.

C’est par un voisin que la prieure, Sœur Thérèse-Marie a appris qu’un club libertin allait ouvrir tout près de son Carmel. Elle s’est inquiétée et a contacté le propriétaire des lieux, avec qui elle entretient de bons contacts. “ Si l’on nous avait demandé notre avis, nous aurions été contre ce projet en totale opposition avec l’idéal chrétien ”, s’indigne-t-elle.
Retrouvez les réactions complètes dans nos éditions de La Meuse – Liège et de La Meuse Basse-Meuse de ce mercredi.


1 commentaire

Han-sur-Lesse: pas encore ouvert, le club échangiste provoque la colère des riverains


Le petit village de Han-sur-Lesse est connu pour ses grottes, son parc animalier… et bientôt son club libertin.

Un jeune carolo transforme une vieille villa isolée en club privé capable d’accueillir 200 personnes. Une ouverture possible qui provoque la colère d’une cinquantaine de riverains.“Nous avons investi plus d’un million d’euros dans ces travaux. Nous aimerions ouvrir le club pour la fin de l’été… mais nous aurons probablement du retard. ” Lire la suite


Poster un commentaire

Etre une femme libertine, c’est facile?


Elle préfère qu’on l’appelle Shiny, tout simplement. Cette mère de famille dirige pourtant de maîtresse manière… un club libertin!

“La journée de la femme, pour moi, c’est un hommage qui ressemble à une obligation polie”, confie Shiny, une élégante Liégeoise, installée depuis des années dans la région de Charleroi. “ Une obligation, oui, parce qu’à mon sens, nous, les femmes, devons, quoi qu’il advienne, être femmes jusqu’au bout des ongles, toute l’année, du premier au dernier jour! Le regard des hommes à notre égard reste sans doute plus important que toutes les journées dédiées à notre condition féminine… ”

Elle nous l’avoue d’ailleurs, si on ne lui avait dit que ce mardi était dédié aux femmes, Shiny n’en aurait rien su… Sans que cela ne lui pose apparemment le moindre problème. Shiny en parle d’autant mieux que son secteur d’activités est, disons-le, plutôt particulier: “ Je suis patronne d’un club libertin ”, nous dit-elle, comme s’il s’agissait-là d’un travail comme les autres; cela fait quatre ans qu’elle tient le Vice-Versa, une boîte libertine.


Poster un commentaire

Fun For Love: le patron écroué


Vendredi, la police a posé les scellés sur l’établissement libertin, le Fun For Love. François Bernard, le patron est en prison depuis mercredi dernier. Il est accusé de proxénétisme international. Sa famille n’a pas souhaité s’exprimer.

Le patron a été arrêté par les autorités françaises pour proxénétisme international. Des filles de l’Est auraient été engagées pour faire tourner le club échangiste. Mais les investigations de la police française ont mis fin au trafic. Planqués dans les bosquets situés en face du FFL, les policiers ont observé le manège avant d’agir. Ils ont arrêté François Bernard mercredi dernier. Le patron a été placé sous mandat d’arrêt à la prison de Valenciennes. Nous avons contacté le frère de François Bernard, mais ce dernier ne s’est pas montré fort bavard. “ Mon frère a des problèmes d’ordres privés qui ne regardent que lui. Ce sont ses affaires, ça ne regarde absolument personne. Je ne ferai donc aucun commentaire sur cette affaire.”


Poster un commentaire

La sexualité de groupe de + en + acceptée


La sexualité de groupe, notamment le sexe à trois, arrive en tête des fantasmes et est de plus en plus acceptée socialement même si le passage à l’acte reste très minoritaire, selon un sondage français de l’Ifop. Ce phénomène “est encore peu étudié. Pour en savoir plus sur ces pratiques autrefois taboues, l’Ifop a mené la première grande enquête sur les sexualités collectives en France qui montre que le répertoire sexuel des Français est de plus en plus varié”, indique l’institut qui a réalisé ce sondage pour un site libertin auprès de 1.020 personnes de 18 à 69 ans.

Principal enseignement, les jeux sexuels à plusieurs constituent une importante source de fantasmes, les deux sexes confondus.


Poster un commentaire

Libertinage: mode d’emploi


Court article sur le libertinage et ses pratiques. Mais en 2009 c’est énorme.

Le terme libertin englobe plusieurs pratiques sexuelles différentes. La plupart des libertins les pratiquent suivant leurs affinités avec les autres partenaires. D’autres n’adoptent qu’une seule de ces conduites.
> Échangisme: Cette pratique sexuelle consiste à échanger de partenaire entre couple. Cependant, l’échangisme implique obligatoirement une pénétration.
> Voyeurisme: Les voyeuristes ne font que regarder les ébats d’autres personnes. Ils éprouvent ainsi du plaisir sous forme de fantasmes.
> Mélangisme: Ce concept encore peu connu consiste à faire tout ce qui est possible et imaginable dans les préliminaires sans pour autant aller jusqu’à la pénétration. C’est ce qui différencie le mélangisme du voyeurisme.