Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Livre : sea, sex and… sex


Les livres pour bien vivre sa sexualité sont légion. L’éditeur lyonnais Stéphane Bachès tente de tirer son épingle du jeu avec « Sexualité sans tabou », un guide pratique, mais pas que, dont il a confié la rédaction à une journaliste confirmée. Aussi à l’aise (jadis) sur France 3 qu’en presse spécialisée, Isabelle Rocher, pour son premier livre, a décidé de s’attaquer aux préjugés.Rue89Lyon : Quel était le postulat de départ pour ne pas écrire un énième livre sur la sexualité ? Lire la suite


1 commentaire

Osez 52 scénarios de week-ends érotiques


Osez 52 scénarios de week-ends érotiquesCe guide, le premier en son genre, va vous donner de nombreuses idées coquines, érotiques, voire franchement libertines, pour occuper vos week-ends. En voyage en France et à l’étranger, ou sans jamais sortir de votre chambre, vous allez pouvoir vivre vos fantasmes : passez deux jours à faire l’amour dans une obscurité totale, vivre la vie érotique d’une star du porno, se dissimuler derrière un masque pour faire l’amour au carnaval, découvrir les plages à minuit, jouer à la maîtresse d’école, visiter les clubs libertins parisiennes et les bars strip-teases londoniens…
Lire la suite


1 commentaire

salon du livre érotique, à Evian l’érotisme se décline sur toute la gamme amoureuse


Impermanence, le blog d'Anne Bert

Pour sa deuxième édition, lesalon du livre érotique d’Evian a préféré la chaleur du juin  aux frimas de novembre.  Le Lac Léman  sera toujours là pour rafraîchir  les coups de chauffe, car  tout sera fait pour ne  pas vous laisser de marbre.  Ce qui n’est pas si compliqué car les visiteurs rencontrés l’an dernier étaient tous souriants  et avenants, cette région frontalière respire la bonne humeur.  Je ne reviens pas sur la première édition , vous pouvez lire ce  billet que j’ai rédigé l’an dernier.

Il faut revenir sur le concept de la manifestation. Les livres sont associés aux arts plastiques et visuels, aux fanfreluches et accessoires coquins. J’entends ça et là des puristes ironiser sur le sort de la littérature dans un tel assortiment olé olé et souvent marchand.  Mais quoi….cessons d’être hypocrites, à quoi s’intéressent  d’abord les éditeurs sinon aux ventes et à la rentabilité ?

Avant…

View original post 736 mots de plus


Poster un commentaire

Patrick Sébastien raconte ses soirées très privées


Patrick Sébastien publie aujourd’hui « Vitriol menthe », un « roman vrai » dans lequel il évoque ses soirées dans un club échangiste parisien. L’ouvrage alterne entre l’hommage qu’il rend à la patronne des lieux et les galipettes de célébrités dissimulées derrière des pseudonymes. A l’issue de cette lecture, on est partagé. L’avalanche d’anecdotes que l’animateur vedette du « Plus Grand Cabaret du monde », sur France 2, se délecte de raconter sans détour provoque une inutile sensation de voyeurisme. « L’échangisme est un partage »