Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Insolite. Le sponsor libertin des footballeurs poitevins


Info Ouest-France. L’US Sanxay, modeste club de cinquième division départementale dans la Vienne a trouvé un sponsor plutôt osé pour financer l’achat de ses maillots. À Sanxay (Vienne), on aime se faire plaisir. Sur le terrain, mais également en dehors. Le modeste club de foot de cette pittoresque commune du bocage poitevin, a opté pour un sponsor plutôt osé afin de financer ses nouveaux maillots. Lire la suite…


Poster un commentaire

Libertinage en Charente-Maritime : une salle de jeux pour adultes


Le département compte une dizaine d’établissements pour adultes. À l’occasion du Salon de l’érotisme, qui débute aujourd’hui à La Rochelle, visite du Vera’s club, un club libertin très spécialisé à Aigrefeuille-d’Aunis. Lire la suite sur SudOuest.fr…


Poster un commentaire

Le club libertin d’Angoulême est aussi Charlie


Les hommages fleurissent partout. Dans les rassemblements, sur les vitres des voitures, les murs virtuels ou réels.

Il y en a un qui a retenu mon attention parce qu’il aurait fait rire la bande de Charlie. Bienvenue à l’Arôme Sauna, un espace de liberté d’expressions presque comme les autres puisqu’il s’agit du club libertin d’Angoulême. Lire la suite


Poster un commentaire

Le réveillon dans un club… échangiste !


Ils sont une trentaine à avoir choisi l’Alina Sauna à Poitiers-Sud pour sauter à pieds joints dans la nouvelle année en cette nuit de la Saint-Sylvestre. Parmi les clients, une majorité d’habitués et quelques « nouveaux« . Une fois n’est pas coutume, le gérant a prévu un petit repas. Champagne, menu de fêtes, le forfait spécial Réveillon est à 98 euros pour les couples ou les hommes seuls. 48 euros pour les femmes. Et le patron l’assure en montrant la table : « On peut toucher à tout« .


1 commentaire

Son antre des fantasmes


Dominique Foucaud a changé de cap en ouvrant une boutique coquine qui n’a pourtant rien à voir avec un sex-shop. Pour elle, la classe et le charme priment.

Poussez la porte sans crainte, chenapans. Ceci n’est pas un sex-shop. « Osez… Pour elle et lui » (1) est un love-shop. Nuance. Chez la pétillante Dominique Foucaud, point de cabines agrémentées d’un rouleau de papier toilette, ni l’ombre d’un film pornographique. « C’est une boutique coquine et classe », annonce-t-elle. Autrement dit, on y vient sans se cacher. « Et l’on est prêt à dépenser un peu », ajoute la patronne, convaincue que « les gens recherchent avant tout la qualité dans ce genre d’endroits. »


Poster un commentaire

Le libertinage fait son grand retour à Rochefort (17)


Un club, où seuls les tabous n’entrent pas, sort la nuit rochefortaise de son sommeil. Visite guidée, derrière la façade teintée. Une plume cache les parties intimes d’un buste. Sur le bar est posé un sex-toy lumineux. Et le sol est recouvert d’un carrelage arc-en-ciel, symbole de la communauté gay. « Quand les gens entrent ici, ils savent à quoi s’attendre », prévient Bertrand Goupil, le patron du Pastel.