Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Après 25 ans, le club libertin Capricia ferme


C’est une institution des nuits libertines de l’Ain qui ferme ses portes. Le 30 janvier, Patrick et Babette, les gérants du club Le Capricia, ont proposé, pour la dernière fois, une de leurs soirées dédiées aux plaisirs de la chair. Cela faisait 25 ans que coquins et coquines se retrouvaient dans le discret bâtiment de la route de Lyon, à Saint- Trivier-sur-Moignans, pour des nuits enfiévrées. Lire la suite…


Poster un commentaire

Huuuuum ! Port-La Nouvelle : cet intrigant lieu dédié à la fête… et plus si affinités


Depuis peu, la commune bruisse de rumeurs. Tout est parti d’un site internet : “les soirées du Marquis de Port-La Nouvelle”. Il s’agit en fait de soirées privées libertines. Le lieu a ouvert ses portes très récemment. A une adresse tenue secrète. Lire la suite…


Poster un commentaire

Le You and me,un nouveau club libertin à Lens


David et Luciana sont de vrais libertins. Depuis plus de 20 ans, ils parcourent les clubs échangistes de France et de Navarre. Salariés dans plusieurs établissements libertins successifs, ils ont longtemps vécu à Avignon, dans le Vaucluse, avant de revenir s’installer dans la région en octobre dernier avec la ferme intention d’ouvrir leur club privé. Lire la suite…


Poster un commentaire

Le club libertin l’Arlequin coquin rouvre ses portes


L’établissement avait fermé en juin dernier. Ses nouveaux gérants viennent de Charente-Maritime et veulent en faire un lieu « où l’on se sent bien » ‘entrée chaleureuse, avec son piano droit et ses étagères aubergine garnies de jolis objet,s a pour vocation de mettre le visiteur immédiatement à l’aise. Le club libertin, l’Arlequin coquin, a rouvert ses portes le 27 décembre et offre à sa clientèle un nouveau visage. À l’image de ses gérants, Éric Albert et Sabine Viscarret ont souhaité que l’endroit soit cosy. « Nous avons décoré selon notre goût personnel, précise Sabine Viscarret. Les lumières, l’aménagement, la déco en tableaux et en objets. Nous avons aussi installé des barres pour danser et changé un peu les coins coquins. » Lire la suite


1 commentaire

À peine ouverte, la boîte échangiste pourrait fermer


Saint-Ouen-l’Aumône pourrait très vite perdre son titre de capitale valdoisienne du sexe. The Strip, la boîte échangiste ouverte le 12 septembre au cœur de la zone industrielle du Vert Galant, à quelques encablures du Sex Shop installé depuis plusieurs années au bord de la Rn 184, est sur la sellette. La semaine passée, au cours d’une entrevue organisée à l’hôtel de ville, le maire Ps de Saint-Ouen-l’Aumône, Alain Richard, a signifié au gérant des lieux que son établissement était dans l’illégalité et que la situation avait assez duré.