Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Clubs libertins à Paris: la carte de la chair tendre


Les nouvelles adresses de sorties libertines sont légion à Paris. Une analyse économico-spatiale de ces lieux coquins montre qu’il reste encore quelques territoires inexplorés. A chaque quartier de Paris sa spécificité, ses catégories socio-professionnelles plus ou moins élevées, ses restaurants chics ou pas chers. Devinez quoi: ça marche aussi pour les clubs libertins hétéros.

Publicités


2 Commentaires

Non, les libertins ne sont pas volages, mais hédonistes!


Jugés, marginalisés, cantonnés à des clichés, les libertins ne sont pas vus d’un bon oeil dans notre société. Beny, adepte de la pratique depuis plusieurs années, tient à tordre le cou aux idées reçues. Coup de gueule d’un amoureux des plaisirs.


Poster un commentaire

Un patron de sauna libertin en guerre contre l’Urssaf


Le fondateur de la chaîne Equatorial Sauna refuse de payer ses cotisations patronales, s’estimant étranglé par l’Urssaf et la pesanteur administrative. Il espère fédérer les chefs d’entreprise autour de lui.

L’an dernier déjà, en août – l’été doit l’inspirer – Guillaume De Thomas a eu maille à partir avec Pôle emploi qui refusait de publier une de ses annonces d’offre d’emploi. « Il s’agissait de me faire respecter et cet épisode m’a valu de nombreux soutiens et une grande exposition médiatique donc je suis tout à fait prêt à recommencer », poursuit l’entrepreneur qui s’estime dans son bon droit (et a obtenu gain de cause).

Un site baptisé « Les Tondus » est en cours d’élaboration afin de rassembler les chefs d’entreprise qui se retrouveraient dans ce combat contre les cotisations patronales. Espérant qu’ils seront nombreux à le rejoindre, il rêve déjà d’un mouvement semblable aux Pigeons ou aux Poussins.


Poster un commentaire

L’Xtravagancia


Les tenanciers de l’Xtravagancia devant la justice.

Un policier soupçonné d’être le patron d’un club échangiste de Marseille a été mis en examen pour «proxénétisme aggravé» et écroué. Deux collègues qui l’aidaient à tenir l’établissement ont aussi été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Un commissaire de police était en cours de déferrement, vendredi. Tous sont soupçonnés d’avoir investi dans le club échangiste et d’y avoir organisé un réseau de prostitution. (AFP)

Les quatre policiers placés en garde à vue après leur arrestation, mardi dans une affaire de prostitution au sein de deux clubs échangistes marseillais, ont été suspendus de leurs fonctions. Il s’agit d’un commissaire en poste à Carpentras (Vaucluse), de deux gradés affectés au service des geôles du palais de justice de Marseille et d’un gardien de la paix de Marseille.

Dans le procès pour proxénétisme impliquant quatre ex-policiers marseillais, le procureur de la République a requis de la prison ferme pour certains.

L’ancien commissaire de police de Carpentras avait été condamné en mai dernier à un an de prison avec sursis et à 5000 euros d’amende pour la mise en place d’un réseau de prostitution dans un club échangiste. La peine est confirmée en appel