Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

SIPA_00540303_000029


5 Commentaires

Le Cap d’Agde et la Baie des cochons dans la presse


Nous avions fait le tour des journaux à la recherche d’articles sur le Cap d’Agde pour se faire une idée de ce que la presse en (mé)dit à l’occasion de notre post. Ces articles permettent de mieux comprendre les tensions qui règnent aux Cap et les allusions que nous y avons faites. Lire la suite

medaillon1


2 Commentaires

Les Chandelles – Paris


Le club libertin « Les Chandelles » dans le 1er à Paris est le club le plus de célèbre de France, en partie à cause de l’actualité récente. Nous vous proposons de faire le tour des sites qui en parle afin de vous faire une idée sur le temple du libertinage parisien. Lire la suite

téléchargement


Poster un commentaire

Le Cap d’Agde habillé pour l’hiver


Par DIDIER ARNAUD Envoyé spécial au Cap d’Agde La station naturiste est troublée par l’afflux de touristes s’adonnant en public au plaisir solitaire ou au sexe à plusieurs dans la «baie des cochons». Le maire se défend de tout laxisme. Pour raconter cette histoire étonnante, il a fallu donner de sa personne. On s’est très vite retrouvé à marcher nu au milieu d’une forêt de sexes et de seins de toutes tailles, dans une zone appelée «la baie des cochons». Cap d’Agde (Hérault), début octobre. Le soleil donne encore un petit 25 degrés (température de l’eau : 18). Il y a des couples de tous âges. «Plus souvent au-delà des 60 qu’en dessous des 30 ans», explique un connaisseur de la zone. Des ventripotents, des solitaires qui se tripotent, des hommes qui se lèvent et marchent vers le «petit bois», derrière les dunes, un endroit classé pour l’environnement, en raison des oiseaux protégés qu’il recèle.


Poster un commentaire

L’Xtravagancia


Les tenanciers de l’Xtravagancia devant la justice.

Un policier soupçonné d’être le patron d’un club échangiste de Marseille a été mis en examen pour «proxénétisme aggravé» et écroué. Deux collègues qui l’aidaient à tenir l’établissement ont aussi été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Un commissaire de police était en cours de déferrement, vendredi. Tous sont soupçonnés d’avoir investi dans le club échangiste et d’y avoir organisé un réseau de prostitution. (AFP)

Les quatre policiers placés en garde à vue après leur arrestation, mardi dans une affaire de prostitution au sein de deux clubs échangistes marseillais, ont été suspendus de leurs fonctions. Il s’agit d’un commissaire en poste à Carpentras (Vaucluse), de deux gradés affectés au service des geôles du palais de justice de Marseille et d’un gardien de la paix de Marseille.

Dans le procès pour proxénétisme impliquant quatre ex-policiers marseillais, le procureur de la République a requis de la prison ferme pour certains.

L’ancien commissaire de police de Carpentras avait été condamné en mai dernier à un an de prison avec sursis et à 5000 euros d’amende pour la mise en place d’un réseau de prostitution dans un club échangiste. La peine est confirmée en appel