Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Le club échangiste va ouvrir ses portes


Il a évité les ennuis en diminuant la capacité d’accueil du club libertin. Il y a un peu plus d’un an, elle faisait grand bruit, la demande introduite par Julien Philippron. Originaire de la région de Charleroi, le jeune homme voulait ouvrir un club échangiste à Han-sur-Lesse.


1 commentaire

Les dessous du libertinage à Charleroi


Nous vous dévoilons les coulisses du “ Only4you ”, l’établissement où tout est permis… ou presque! Le “ Only4you ” est un des établissements les mieux cotés auprès des libertins. Alcôves coquines, glory holes, piscine, bref: tout est permis… ou presque! Nous allons vous dévoiler les coulisses et les indiscrétions de ce temple du plaisir carolo… “ Tout est permis, rien n’est obligatoire ”: tel est le mot d’ordre du “ Only4you ” situé à Merbes-le-Château (Fontaine-Valmont). Cela fait 11 ans que ce véritable temple du plaisir ravit les libertins de la région et d’ailleurs…“ Nous avons beaucoup de clients français ”, nous affirme Isabelle, gérante de l’établissement. Sans compter les clients belges! “ Il y a de tout: des Carolos, des Montois, des Liégeois et j’en passe ”. Il faut dire que cet établissement carolo est l’un des mieux cotés. Tout y est: alcôves coquines, glory holes, piscine, sauna, vitrines… de quoi laisser aller son imagination en couple, seul ou entre amis. “ Chaque jour a son client. Le samedi, par exemple, est réservé aux couples ”.

ENTRETIEN: Stéphane Un habitué du “ only4you ” Stéphane, prénom d’emprunt pour préserver son anonymat, est un habitué des clubs libertins. Il est aussi et surtout un client fidèle du “ Only4you ”!

Le bon plan fiesta? On l’a bien compris, le but des clients est de faire des rencontres intimes. Il n’empêche, une nouvelle clientèle fréquente depuis quelque temps les clubs libertins: les jeunes! “ Je vais souvent au Only4you avec mes copines ”, nous confie Melissa, originaire de Gerpinnes. L’occasion de faire la fête à moindre prix! “ Pour 15 euros, nous avons droit à la piscine à un buffet chaud et froid ainsi qu’aux Dj’s ”.


1 commentaire

Manara et Varenne, l’amour de la femme jusqu’au bout du pinceau


L’un a délaissé la BD, l’autre pas, mais tous deux continuent à dessiner le corps de femmes sublimes: l’Italien Milo Manara et le Français Alex Varenne, maîtres incontestés de la BD érotique, exposent pour la première fois ensemble à Bruxelles.

Manara et Varenne, l’amour de la femme jusqu’au bout du pinceau

Cet été, la galerie Petits Papiers Sablon succombe à la déferlante galante et plonge dans l’univers sensuel des Grands Maîtres du 9ème Art érotique. Elle dévoile, du 28 juin au 26 août 2012, les dernières œuvres d’Alex Varenne, de Milo Manara  et du plasticien Eric Liot. Une exposition qui joue la carte du déshabillé et révèle des femmes sublimées, aux fantasmes assumés.

LIBERT’IN


Poster un commentaire

Les Caves de Cornillon


Les caves de Cornillon se sont métamorphosées en club échangiste (The One) depuis le 12 août. Bien campé au début de la côte de Robermont, les caves de Cornillon étaient un lieu bien connu des jeunes liégeois. Mais voilà, fatigué du bruit et des dégradations occasionnées lors des soirées, le propriétaire a décidé de passer à autre chose… “ C’est un ami qui nous a suggéré l’endroit et le concept ”, explique Rudy Laurent, entrepreneur. C’est le lieu qui a séduit les deux associés carolos. “ C’est très différent des autres clubs libertins, c’est plus grand et puis les voûtes créent une ambiance particulière ”. D’abord choquées, les sœurs du Carmel de Cornillon ont finalement accepté le projet. “ Nous les avons contactées et rassurées sur la discrétion de nos activités. Elles ont promis de prier pour nous et pour le succès du club ”, indique Olivier Brachotte.

L’installation du club libertin échangiste “ The One ” juste à côté du Carmel de Cornillon à Liège ne fait pas que des heureux. Ni les Carmélites, ni les voisins, n’ont été consultés avant l’ouverture du club… Les sœurs auraient préféré d’autres voisins.

C’est par un voisin que la prieure, Sœur Thérèse-Marie a appris qu’un club libertin allait ouvrir tout près de son Carmel. Elle s’est inquiétée et a contacté le propriétaire des lieux, avec qui elle entretient de bons contacts. “ Si l’on nous avait demandé notre avis, nous aurions été contre ce projet en totale opposition avec l’idéal chrétien ”, s’indigne-t-elle.
Retrouvez les réactions complètes dans nos éditions de La Meuse – Liège et de La Meuse Basse-Meuse de ce mercredi.


1 commentaire

Han-sur-Lesse: pas encore ouvert, le club échangiste provoque la colère des riverains


Le petit village de Han-sur-Lesse est connu pour ses grottes, son parc animalier… et bientôt son club libertin.

Un jeune carolo transforme une vieille villa isolée en club privé capable d’accueillir 200 personnes. Une ouverture possible qui provoque la colère d’une cinquantaine de riverains.“Nous avons investi plus d’un million d’euros dans ces travaux. Nous aimerions ouvrir le club pour la fin de l’été… mais nous aurons probablement du retard. ” Lire la suite


Poster un commentaire

Etre une femme libertine, c’est facile?


Elle préfère qu’on l’appelle Shiny, tout simplement. Cette mère de famille dirige pourtant de maîtresse manière… un club libertin!

“La journée de la femme, pour moi, c’est un hommage qui ressemble à une obligation polie”, confie Shiny, une élégante Liégeoise, installée depuis des années dans la région de Charleroi. “ Une obligation, oui, parce qu’à mon sens, nous, les femmes, devons, quoi qu’il advienne, être femmes jusqu’au bout des ongles, toute l’année, du premier au dernier jour! Le regard des hommes à notre égard reste sans doute plus important que toutes les journées dédiées à notre condition féminine… ”

Elle nous l’avoue d’ailleurs, si on ne lui avait dit que ce mardi était dédié aux femmes, Shiny n’en aurait rien su… Sans que cela ne lui pose apparemment le moindre problème. Shiny en parle d’autant mieux que son secteur d’activités est, disons-le, plutôt particulier: “ Je suis patronne d’un club libertin ”, nous dit-elle, comme s’il s’agissait-là d’un travail comme les autres; cela fait quatre ans qu’elle tient le Vice-Versa, une boîte libertine.


1 commentaire

“ Nous sommes un couple échangiste ”


Dans l’Entre-Sambre et Meuse, rencontre avec un couple très libertin…  Jessica (29 ans) et Pascal (38 ans) sont ensemble depuis 4 ans. Jessica est infirmière et Pascal est patron d’un club libertin à Hastière,“ Le Tabou ”. Ils vont au salon de l’érotisme uniquement pour voir les shows et les vêtements.

 Je suis libertin depuis 10 ans et j’ai initié ma compagne ”, confie Pascal.“ Il m’a annoncé tout de suite qu’il était libertin. Après m’avoir expliqué en quoi cela consistait, j’ai décidé de sauter le pas ”, explique sa compagne.

Elle admet avoir eu quelques doutes au départ: “Mais j’ai compris que le libertinage sert uniquement à assouvir ses fantasmes.”, estime Jessica.“ On se fait de fausses idées sur les libertins, nous ne sommes pas des bêtes. On choisit nos partenaires en fonction de nos affinités”, commente le gérant du “ Tabou ”.


Poster un commentaire

Centre naturiste le jour, bar sexy la nuit


l y a un an, Guido transformait le château Ghyssegnies à Pipaix en centre naturiste. Mais les adeptes n’ont pas été au rendez-vous. Le concepteur du projet a donc décidé de diversifier ses activités: un bar sexy ouvrira dès lundi, puis dans deux mois un club échangiste, le « Jaya »…