Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Reportage sur une plage «Hot» de Méditerranée


Certaines grèves sont bien connues pour être des lieux de rencontres échangistes et libertins. Reportage entre exhibitionnisme et voyeurisme sur la plage de L’Espiguette, au Grau du Roi dans le Gard.
Un homme nu, vêtu d’un simple sac à dos et affublé d’une casquette court sur la dune. Venant de l’autre côté, trois autres hommes convergent dans la même direction… Ballet étrange mais extrêmement coordonné que celui des onanistes partis épier des couples s’abandonnant à l’exhibitionnisme dunaire.
«Ces mecs, ce sont des suricates -du nom d’un rongeur vivant dans les sables du sud de l’Afrique, ndlr- ils surgissent de nulle part, ont une très bonne vue, et se préviennent d’un spectacle par des signes qu’eux seuls comprennent», décrypte en riant Jean-Pierre, quinquagénaire, simple nudiste venu d’un village camarguais, et pas du tout adepte de l’exhibitionnisme dans ces dunes de la plage de l’Espiguette, au Grau du Roi (Gard).
Sur cette longue étendue de sable, la plage est divisée de manière informelle en au moins trois secteurs séparés par des digues protégeant partiellement la plage de l’érosion: textile, nudisme familiale, et espace sans tabou.
«C’est quand même un des rares espaces publics d’expression et de liberté. Et puis ici, c’est plus sauvage qu’au Cap d’Agde. Là bas, c’est trop l’orgie. On a plus de place à l’Espiguette. On est moins oppressés. Si on veut se mettre à l’abri des regards, c’est aussi possible», apprécient Pierre et Diane*, un couple quadragénaire venus de la banlieue lilloise aimant, de temps à autre, faire l’amour sous le regard des autres. Eric et Kader*, eux aussi préfèrent la plage de l’Espiguette pour se montrer.


1 commentaire

À l’entrée du village naturiste, il faut franchir la barrière


Sur le panneau, à l’entrée, il est marqué : “Village naturiste”. Le vocable est faible. Un village ? Pensez donc. Une ville ! Au plus fort de l’été elle compte près (ou plus) de 40 000 âmes. Il y a bien des cités héraultaises dont la population est moins importante. À titre de comparaison et pour avoir une petite idée de cette fourmilière vouée aux rayons du soleil, Sète, la voisine, compte autant d’habitants sur une surface estimée à 2 400 hectares. Et, au Cap-d’Agde, le “village” ne s’étale que sur 70 hectares.

Il fallait donc, dès sa naissance, y créer une discipline certaine tant sa spécificité naturiste peut attirer les regards égrillards et les gestes déplacés.


1 commentaire

Chez Sulfur’, la lingerie fine rime avec coquine


Pour Sandrine et Michel Cecchinato, il s’agit d’une reconversion professionnelle depuis le début de ce mois de juillet. Mais seule Sandrine était commerçante auparavant. Elle a d’abord vendu des petits pains avant de tenir une épicerie fine. Aujourd’hui, avec son mari, elle commercialise de la lingerie fine. « Nous voulions travailler ensemble. Notre envie première était aussi de tenir un petit commerce », expliquent en cœur Sandrine et Michel. Si le premier volet de leur assertion est tenu, en revanche, pour la surface de leur magasin, ils ont ouvert plus grand. « Notre magasin fait 240 m2 . Nous l’avons trouvé très facilement. Il y avait avant nous une onglerie que tenait une esthéticienne. »


Poster un commentaire

Une escale naturiste pour le “Wind Star”


En raison, d’une part, de sa taille, qui l’empêche d’entrer dans le port de plaisance du Cap d’Agde, mais aussi pour des motifs purement pratiques : les passagers que transporte le navire sont en effet naturistes. Américains pour la grande majorité d’entre-eux, Canadiens et Australiens qui, après avoir déboursé près de 3 000 $ pour cette croisière, ont souhaité visiter la capitale mondiale du naturisme et du libertinage.

Il était environ 9 h, hier matin, lorsque le Wind Star, bateau fabriqué au Havre en 1986 qui possède notamment un casino et une piscine à bord, est apparu à l’horizon, un peu en avance sur l’horaire prévu. Une arrivée préparée de longue date puisque le premier contact entre le croisiériste et les autorités portuaires date de janvier… 2011 ! Autant dire que le comité d’accueil était prêt depuis un bon moment déjà. À bord d’une embarcation de la capitainerie, Pierre Weiss a acheminé sur place Philippe Dones, le chef d’escale, et Thierry Boucher, directeur de la Sodéal. « Mon rôle est de vérifier si le voyage s’est bien passé, et de voir ce dont ils ont besoin si nécessaire », explique Philippe Dones.


1 commentaire

BDSM (Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme)


Le sigle BDSM (pour « Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme ») désigne une forme d’échange contractuel utilisant la douleur, la contrainte, l’humiliation ou la mise en scène de divers fantasmes dans un but érogène. Au centre des pratiques sadomasochistes et fondé sur contrat entre deux parties (pôle dominant et pôle dominé), le BDSM fait l’objet de pratiques très variées. Sans être une pratique libertine il n’est pas rare de trouver des libertins qui pratiquent aussi le SM. Mais attention le monde et les codes SM ne sont pas ceux du libertinage, les fétichistes ne sont pas partageurs, les soumises ne sont pas à disposition, les hommes seuls ne sont pas bien vus et on ne s’improvise pas maître ou maîtresse.

Un petit nombre de clubs possèdent des donjons et organisent des soirées SM et quelques établissements sont dédiéexclusivements aux pratiques SM.  Cris et Chuchotements est le plus célèbre des clubs fétichistes et SM parisien, Le Clair Obscure ainsi que le Donjon de Bessan au Cap d’Agde et le Marquis dans le Var.

Parmi les grands clubs libertins qui organisent régulièrement des soirées SM et fétiches nous pouvons citer le Mas Virginie dans la Drôme.


1 commentaire

Au CAP d’AGDE : La nuit vous appartient !


 » Au Cap d’Agde la nuit vous appartient  » …En cette année 1973 c’était en 4métres par 3 que les affiches du bord de route venant de Toulouse ou de Lyon faisaient la promotion des nuits Capagathoises.  Le Cap d’Agde était devenu le petit  » Saint Tropez  » du Languedoc Roussillon et le Cap d’Agde s’il était connu pour ses nuits endiablées ne l’était pas encore pour les nuits plus spécialisées qu’il connait au sein du Village naturiste. Le Cap d’Agde comptera jusqu’à 25 discothèques sur son territoire dont prés de quinze sur l’Ile des loisirs.