Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Deux travailleurs « au noir » dans le club libertin : prison avec sursis


En 2007, un Caennais et une Hérouvillaise s’associent pour reprendre à parts égales un club libertin et échangiste, mais en 2010, ils se brouillent. Convoqués tous les deux au tribunal correctionnel de Caen, mardi, pour répondre de travail dissimulé, chacun accuse l’autre d’avoir voulu lui nuire. Depuis, ils ont cédé l’affaire à un autre entrepreneur.

Publicités


2 Commentaires

Un love shop ouvre ses portes à Caen


Ce 1er septembre, Claire Contat ouvre les portes de Lady C, le premier « love shop » de Caen. Une boutique de 30 m2 dédiée au chic et au glamour, située en plein centre-ville.« Ma boutique n’est pas comparable à un sex shop, insiste d’emblée Claire Contat, gérante du « love shop » Lady C. Je vends des objets coquins, pas du porno. »

Sa petite affaire s’apparente plus à une boutique érotique. « Le sexe ne doit plus être un tabou », poursuit-elle, désireuse de « démocratiser à fond le glamour et la sensualité. » Aussi, il n’est pas nécessaire de se vêtir d’un imperméable au col relevé, ni de vérifier constamment que personne ne vous a vu, pour y faire vos emplettes !


Poster un commentaire

La ville de Caen s’oppose à un club échangiste


Brigitte Le Brethon, députée- maire UMP de Caen (Calvados), a pris un arrêté contre l’exploitation du club Eden, le centre libertin et échangiste qui devait ouvrir dans les prochains jours dans le quartier Saint-Paul. Ce club privé devait s’installer à la place d’une ancienne brocante rénovée rue d’Authie. Selon la maire de Caen qui a pris l’arrêté lundi, le dossier d’urbanisme présenté par le propriétaire est incohérent puisqu’il déclare une surface commerciale de 229 mètres carrés alors que, sur le site Internet du club, il est spécifié que l’espace est de 460 mètres carrés.