Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


4 Commentaires

L’addiction sexuelle : une drogue dure


Doctissimo revient sur un sujet qui nous préoccupe beaucoup, les jeunes le sexe et la pornographie.

Reflet de l’évolution de notre société, l’addiction sexuelle est au coeur des préoccupations des psy. Un document* lève le voile sur ce comportement encore tabou, qui touche aujourd’hui une nouvelle tranche de la population, à savoir les jeunes exposés trop tôt à la pornographie. Zoom sur cette quête effrénée de jouissance aux multiples contours.

L’addiction semble conquérir un nouveau type de population : les 20/25 ans. Nourris au porno, ils ont du mal à percevoir les comportements « limites » dans la vraie vie. Résultat, il n’est pas rare qu’ils s’adonnent à des rapports sexuels à plusieurs, comme si l’étape « one to one » présentait peu d’intérêts. Le nouveau credo en matière de sexe : extrême et à répétition…

Pour eux, le sexe n’est plus un plaisir mais une obsession, une souffrance, une drogue dure. Des accros au sexe se dévoilent. Des parties de jambes en l’air avec un conjoint, une maîtresse, un amant, une prostituée, ou deux, ou trois. Des ébats, plusieurs fois par jour, dans un lit, un hôtel, aux toilettes, entre deux portes ou deux rendez-vous. Des consultations frénétiques de sites classés X. Du cul, du cul, du cul, mais qui n’a rien de joyeux ni d’enviable. Beaucoup de sexe mais énormément de souffrance: dans «Les sex addicts», on découvre le quotidien invivable des accros au sexe.

Publicités


Poster un commentaire

Trouples, polyamoureux, cougars…: 10 nouvelles façons d’aimer


Trouples, sex-friends, cougars, coparents : ils ont réinventé les relations à deux ou à plusieurs, pliant la norme à leurs désirs. Plongée dans l’amour moderne.

Le journal « Les inRocks » dresse pour nous 10 portraits des nouvelles façons d’aimer.

  • Le trouple “c’est celui qui dort au milieu qui souffre le plus”
  • Les polyamoureux “comment gérer la jalousie ?”/li>
  • Le couple gay marié “ça fait vingt-trois ans qu’on vit ensemble”
  • Le couple no strings “nous ne possédons rien en commun”
  • Le sex-addict “marquer des points, tester des nouveaux culs”
  • L’amateur de plans cul “il y a toujours un pédé dispo à proximité”
  • Les amants longue distance “tu ne te perds pas dans l’autre”
  • La cougar “les hommes de plus de 50 ans me parlent de retraite”
  • Le sex friend “je ne pourrais jamais passer plus d’une soirée par semaine avec lui”
  • Les coparents “gay ou hétéro, je m’en fous”