Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Son antre des fantasmes


Dominique Foucaud a changé de cap en ouvrant une boutique coquine qui n’a pourtant rien à voir avec un sex-shop. Pour elle, la classe et le charme priment.

Poussez la porte sans crainte, chenapans. Ceci n’est pas un sex-shop. « Osez… Pour elle et lui » (1) est un love-shop. Nuance. Chez la pétillante Dominique Foucaud, point de cabines agrémentées d’un rouleau de papier toilette, ni l’ombre d’un film pornographique. « C’est une boutique coquine et classe », annonce-t-elle. Autrement dit, on y vient sans se cacher. « Et l’on est prêt à dépenser un peu », ajoute la patronne, convaincue que « les gens recherchent avant tout la qualité dans ce genre d’endroits. »

Publicités