Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

1418374_3773376_800x400


Poster un commentaire

le libertinage jusqu’au petit matin


Le 113 Avenue, à Eysines, a ouvert ses portes en mai. Temple dédié aux rencontres charnelles, le club libertin se veut moderne et loin des clichés. Après l’échangeur, les échangistes. Quelque part dans une zone industrielle d’Eysines, entre rocade et nationale : c’est ici que se dresse le 113 Avenue, dernier-né des clubs libertins de Gironde. Il faut trouver, se garer dans le vaste parking, et ne pas craindre le portier taquin, qui aime singer les gorilles.