Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Le renouveau de la BD érotique


Genre encore méconnu ou mésestimé, la bande dessinée érotique connaît un nouvel essor ! Après avoir subi les assauts de la censure, les vignettes X opèrent une traversée du désert qui a tiré à sa fin il y a peu. Zoom sur les nouvelles étoiles montantes qui revisitent nos fantasmes grivois, fantasques, sadiens ou encore SM, avec Frédérique Leveque, responsable de la librairie La Muscardine.

Interdictions et censure,  la bande dessinée érotique ne cesse de subir de fortes pressions ! « En 1987, des arrêtés de Charles Pasqua, ont pesé sur toute la chaine, de l’éditeur aux libraires. Avec un point d’orgue en 2000, qui en a fortement affaibli la production » lance Frédéric Leveque, responsable de la librairie la Musardine (*) spécialisée dans l’érotisme. Retour sur cette période noire. « Deux procès ont lieu conjointement contre les Fnac d’Avignon et de Lyon en 2000, sous couvert de protection des mineurs contre ces images « licencieuses  et pornographiques ». Ce type d’albums figurant dans les mêmes rayons que la bande dessinée classique. La plume caressante et flatteuse de Dany, les vignettes fantasmatiques de Manara, toutes disparaissent des grandes enseignes comme la Fnac. Par ailleurs, les libraires subissent le même joug et le nombre de commandes chute considérablement. Un No man’s land qui a pris fin récemment, amorçant une reprise de la veine érotique, où émergent à nouveau les anciens, mais aussi un véritable renouveau avec des artistes atypiques !

Publicités


4 Commentaires

L’addiction sexuelle : une drogue dure


Doctissimo revient sur un sujet qui nous préoccupe beaucoup, les jeunes le sexe et la pornographie.

Reflet de l’évolution de notre société, l’addiction sexuelle est au coeur des préoccupations des psy. Un document* lève le voile sur ce comportement encore tabou, qui touche aujourd’hui une nouvelle tranche de la population, à savoir les jeunes exposés trop tôt à la pornographie. Zoom sur cette quête effrénée de jouissance aux multiples contours.

L’addiction semble conquérir un nouveau type de population : les 20/25 ans. Nourris au porno, ils ont du mal à percevoir les comportements « limites » dans la vraie vie. Résultat, il n’est pas rare qu’ils s’adonnent à des rapports sexuels à plusieurs, comme si l’étape « one to one » présentait peu d’intérêts. Le nouveau credo en matière de sexe : extrême et à répétition…

Pour eux, le sexe n’est plus un plaisir mais une obsession, une souffrance, une drogue dure. Des accros au sexe se dévoilent. Des parties de jambes en l’air avec un conjoint, une maîtresse, un amant, une prostituée, ou deux, ou trois. Des ébats, plusieurs fois par jour, dans un lit, un hôtel, aux toilettes, entre deux portes ou deux rendez-vous. Des consultations frénétiques de sites classés X. Du cul, du cul, du cul, mais qui n’a rien de joyeux ni d’enviable. Beaucoup de sexe mais énormément de souffrance: dans «Les sex addicts», on découvre le quotidien invivable des accros au sexe.


2 Commentaires

Les Chandelles – Paris


Le club libertin « Les Chandelles » dans le 1er à Paris est le club le plus de célèbre de France, en partie à cause de l’actualité récente. Nous vous proposons de faire le tour des sites qui en parle afin de vous faire une idée sur le temple du libertinage parisien. Lire la suite