Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

La loi décrit-elle suffisamment ce qu’est un objet pornographique


Godemichés et vibromasseurs passés au crible. La Cour d’appel de Paris doit décider aujourd’hui si elle donne suite ou non à la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par la défense du gérant du Love shop de la rue Saint Martin, à Paris.

Publicités