Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

501362


Poster un commentaire

Sexe libertin et échangisme : un dialogue dans le couple


L’échangisme et le libertinage attirent chaque année de plus en plus d’adeptes. Cet engouement est facilité par le développement d’internet. Les couples qui pratiquent le sadomasochisme ou l’échangisme ne se cachent plus et 2% des Français avouent avoir essayé des pratiques sexuelles alternatives. Selon le sociologue Daniel Welzer-Lang, il y aurait entre 300 000 et 400 000 échangistes en France, dont 51 % d’hommes seuls, 41 % de couples et 3.5 % de femmes seules.

Pour le Dr Pascal de Sutter, il convient évidemment de ne pas faire n’importe quoi n’importe comment : « Lorsque c’est pratiqué avec du plaisir et dans les respects des autres, cela peut être une sexualité intéressante pour certains couples. L’échangisme doit vraiment faire l’objet d’un dialogue entre les deux personnes dans le couple. C’est bien souvent l’homme qui en parle en premier.»


Poster un commentaire

Toulouse et le libertinage


La dépêche du Midi publie se jour un dossier consacré aux libertins.

Toulousaine de 43 ans, Emma est cadre, mariée et infidèle. Elle l’assume entièrement, et le vit très bien avec son mari (lire témoignage ci-dessous). Loin des clichés, son témoignage apporte un éclairage sur l’évolution des mœurs dans certains milieux toulousains.

Paraît que les Toulousains sont… libertins !

Beaucoup de Toulousains, mariés ou pas, dévient les codes sociaux pour se rencontrer dans la Ville rose. Sites internet de rencontre et lieux libertins sont en plein boom. Toulousaine de 43 ans, Emma est cadre, mariée et infidèle. Elle l’assume entièrement, et le vit très bien avec son mari (lire témoignage ci-dessous). Loin des clichés, son témoignage apporte un éclairage sur l’évolution des mœurs dans certains milieux toulousains. « Internet nous a permis de sortir de la routine du mariage », confie Emma.

Toulousains et coquins

Ce club d’échangisme (L’Atrium Toulouse) a fêté ses deux ans. Quel bilan ? En 2010, cette pratique n’est plus taboue. Depuis une dizaine d’années, l’échangisme est devenu un vrai phénomène de société avec ses règles et ses codes. C’est surtout devenu une pratique libertine, chassant ainsi la connotation glauque qui la traquait depuis toujours. Souvent par manque de connaissance.

«échangisme pas tabou»

le-sociologue-francais-daniel-welzer-lang


Poster un commentaire

Le libertinage: « une sexualité récréative »


Entretien avec le sociologue Daniel Welzer-Lang: On croyait cette pratique réservée aux Parisiens, aux bobos en mal de sensations, réfractaires à la fidélité conjugale. En Lorraine, les lieux de rencontres échangistes ont pignon sur rue. Clubs, saunas, bars, pas moins de douze établissements se partagent le marché du libertinage, alors qu’on ne recense que deux clubs échangistes en Picardie. Entretien avec le sociologue Daniel Welzer-Lang.