Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Le retour des nuits coquines


Alors Compiègne, ville coquine? Les nuits compiégnoises n’ont plus de secret pour Agnès, 37 ans et Elisabeth, 40 ans*. Ces deux femmes libérées expliquent. « En fin de semaine, des visiteurs particuliers circulent en forêt de Compiègne, vers le carrefour de la Faisanderie. Les coins des libertins « A partir du rond-point des Etats-Unis, une petite route s’enfonce dans les bois. Au début de la route, c’est le coin des homosexuels. Ensuite, c’est le point de rendez-vous des couples échangistes. » « A partir du carrefour, chaque route a sa spécificité », détaille Elisabeth.

Publicités