Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


1 commentaire

Les dessous du libertinage à Charleroi


Nous vous dévoilons les coulisses du “ Only4you ”, l’établissement où tout est permis… ou presque! Le “ Only4you ” est un des établissements les mieux cotés auprès des libertins. Alcôves coquines, glory holes, piscine, bref: tout est permis… ou presque! Nous allons vous dévoiler les coulisses et les indiscrétions de ce temple du plaisir carolo… “ Tout est permis, rien n’est obligatoire ”: tel est le mot d’ordre du “ Only4you ” situé à Merbes-le-Château (Fontaine-Valmont). Cela fait 11 ans que ce véritable temple du plaisir ravit les libertins de la région et d’ailleurs…“ Nous avons beaucoup de clients français ”, nous affirme Isabelle, gérante de l’établissement. Sans compter les clients belges! “ Il y a de tout: des Carolos, des Montois, des Liégeois et j’en passe ”. Il faut dire que cet établissement carolo est l’un des mieux cotés. Tout y est: alcôves coquines, glory holes, piscine, sauna, vitrines… de quoi laisser aller son imagination en couple, seul ou entre amis. “ Chaque jour a son client. Le samedi, par exemple, est réservé aux couples ”.

ENTRETIEN: Stéphane Un habitué du “ only4you ” Stéphane, prénom d’emprunt pour préserver son anonymat, est un habitué des clubs libertins. Il est aussi et surtout un client fidèle du “ Only4you ”!

Le bon plan fiesta? On l’a bien compris, le but des clients est de faire des rencontres intimes. Il n’empêche, une nouvelle clientèle fréquente depuis quelque temps les clubs libertins: les jeunes! “ Je vais souvent au Only4you avec mes copines ”, nous confie Melissa, originaire de Gerpinnes. L’occasion de faire la fête à moindre prix! “ Pour 15 euros, nous avons droit à la piscine à un buffet chaud et froid ainsi qu’aux Dj’s ”.

Publicités


Poster un commentaire

Etre une femme libertine, c’est facile?


Elle préfère qu’on l’appelle Shiny, tout simplement. Cette mère de famille dirige pourtant de maîtresse manière… un club libertin!

“La journée de la femme, pour moi, c’est un hommage qui ressemble à une obligation polie”, confie Shiny, une élégante Liégeoise, installée depuis des années dans la région de Charleroi. “ Une obligation, oui, parce qu’à mon sens, nous, les femmes, devons, quoi qu’il advienne, être femmes jusqu’au bout des ongles, toute l’année, du premier au dernier jour! Le regard des hommes à notre égard reste sans doute plus important que toutes les journées dédiées à notre condition féminine… ”

Elle nous l’avoue d’ailleurs, si on ne lui avait dit que ce mardi était dédié aux femmes, Shiny n’en aurait rien su… Sans que cela ne lui pose apparemment le moindre problème. Shiny en parle d’autant mieux que son secteur d’activités est, disons-le, plutôt particulier: “ Je suis patronne d’un club libertin ”, nous dit-elle, comme s’il s’agissait-là d’un travail comme les autres; cela fait quatre ans qu’elle tient le Vice-Versa, une boîte libertine.