Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


2 Commentaires >


X-Mag est le magazine dédié au charme et à l’érotisme. Il parait tous les deux mois avec cet été un spécial Cap d’Agde et Malory Moore. X-Mag nous fait l’honneur de reprendre un de nos articles sur les DiscoSexe. En vente sur le site…

Publicités


1 commentaire

BDSM (Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme)


Le sigle BDSM (pour « Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme ») désigne une forme d’échange contractuel utilisant la douleur, la contrainte, l’humiliation ou la mise en scène de divers fantasmes dans un but érogène. Au centre des pratiques sadomasochistes et fondé sur contrat entre deux parties (pôle dominant et pôle dominé), le BDSM fait l’objet de pratiques très variées. Sans être une pratique libertine il n’est pas rare de trouver des libertins qui pratiquent aussi le SM. Mais attention le monde et les codes SM ne sont pas ceux du libertinage, les fétichistes ne sont pas partageurs, les soumises ne sont pas à disposition, les hommes seuls ne sont pas bien vus et on ne s’improvise pas maître ou maîtresse.

Un petit nombre de clubs possèdent des donjons et organisent des soirées SM et quelques établissements sont dédiéexclusivements aux pratiques SM.  Cris et Chuchotements est le plus célèbre des clubs fétichistes et SM parisien, Le Clair Obscure ainsi que le Donjon de Bessan au Cap d’Agde et le Marquis dans le Var.

Parmi les grands clubs libertins qui organisent régulièrement des soirées SM et fétiches nous pouvons citer le Mas Virginie dans la Drôme.


1 commentaire

Au CAP d’AGDE : La nuit vous appartient !


 » Au Cap d’Agde la nuit vous appartient  » …En cette année 1973 c’était en 4métres par 3 que les affiches du bord de route venant de Toulouse ou de Lyon faisaient la promotion des nuits Capagathoises.  Le Cap d’Agde était devenu le petit  » Saint Tropez  » du Languedoc Roussillon et le Cap d’Agde s’il était connu pour ses nuits endiablées ne l’était pas encore pour les nuits plus spécialisées qu’il connait au sein du Village naturiste. Le Cap d’Agde comptera jusqu’à 25 discothèques sur son territoire dont prés de quinze sur l’Ile des loisirs.


3 Commentaires

La parade libertine de toutes les audaces


C’est le paradoxe du libertinage au Cap d’Agde : les naturistes les plus coquins ne s’habillent le soir que pour aller dans les orgies des clubs. Mais avant, c’est la grande parade des tenues coquines dans les allées du village naturiste. Un spectacle à ne pas rater !

Au Cap d’Agde, c’est connu, on ne s’habille que pour le sexe ! Après avoir lézardé toute la journée en tenue d’Eve et d’Adam, libertins et libertines se mettent sur leur 31 pour aller en club. Ce qui occasionne l’un des événements les plus remarquables du village naturiste : la parade libertine. Prenant le chemin des clubs, les couples, parés de tenues libertines souvent originales ou même carrément excentriques, passent devant ceux qui sont encore attablés aux restaurants du village naturiste.


5 Commentaires

Le Cap d’Agde et la Baie des cochons dans la presse


Nous avions fait le tour des journaux à la recherche d’articles sur le Cap d’Agde pour se faire une idée de ce que la presse en (mé)dit à l’occasion de notre post. Ces articles permettent de mieux comprendre les tensions qui règnent aux Cap et les allusions que nous y avons faites. Lire la suite


5 Commentaires

Cap sur Le Cap d’Agde…


Destination privilégiée des soixantehuitards en quête de libertés naturistes, le Cap d’Agde est devenu la Mecque du libertinage. Faut il pour autant se précipiter, pour en être? Décryptage d’un mythe aux multiples facettes.  Lire la suite


2 Commentaires

Quel avenir pour le naturisme au Cap d’Agde ?


Le Cap d’Agde est devenu en quelques années la capital du libertinage. Mais le camp fut à l’origine dédié au naturisme.  Sur place, les adeptes d’une vie naturel, d’un retour aux sources s’opposent aux intérêts économiques et politiques d’une station balnéaire qui cherche un second souffle.