Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin


Poster un commentaire

Moitié libertin, moitié libertine


Libertins. C’est ainsi qu’ils se définissent. Elle, 34 ans, a donné son prénom à l’établissement: le Mas de Virginie. Jacques, 47 ans, est son compagnon. Un double actif – il est aussi viticulteur à Vinsobres – qui assume de tout temps sa gourmandise en matière de sexe.

Depuis juin 2009, ils partagent la gestion du Mas de Virginie. Complexe libertin de 3000 m², aménagé dans un mas provençal, lové dans les vignes, entre Bouchet et Visan (Vaucluse). Et depuis bien plus longtemps, tous deux se partagent tout court. Selon Jacques, les choses sont simples. Et les catégories triples. «Il y a ceux qui assument, ceux qui sont curieux d’essayer, et ceux qui n’ont rien à faire ici». Lui en a croisé pas mal, des femmes, des hommes et des couples. «Vous voyez vite qui a l’âme d’un libertin et qui ne l’a pas» assure-t-il. Pas juste à la tenue, ça serait trop simple. Mais plus à l’attitude, à l’aisance qu’on s’y découvre. Ou pas.

Publicités