Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

La boîte libertine et la fermeture éclair

Poster un commentaire


Les propriétaires du fonds de commerce et le furtif patron de l’établissement coquin se renvoient mutuellement la faute. Dur d’y voir clair dans cette histoire. Mieux valait ne pas remettre au lendemain ce que l’on pouvait faire, le jour même, au sein de la discothèque libertine La Nuit des anges, ouverte, le 13 octobre dernier, au 31, boulevard Rocheplatte, à la place de feue la boîte de nuit l’Ibiza.

Après seulement vingt petits jours d’exploitation, son patron, Patrick Jardin, était contraint de fermer l’établissement coquin. « Le 30 octobre exactement, explique-t-il, après que la commission communale de sécurité de la ville d’Orléans nous a adressé un arrêté de fermeture. » Et elle sera définitive, n’en déplaise aux adeptes des plaisirs débridés de la chair.

Publicités

Auteur : Web Libertin

Proche du milieu libertin, intellectuellement et professionnellement, nous vous faisons profiter de nos expériences et de notre vision du libertinage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s