Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

Les mauvaises fréquentations

1 commentaire


Au delà des critères subjectifs  qui permettent d’apprécier un club libertin, il en est un que beaucoup néglige, la fréquentation. La réussite d’une soirée, la qualité des rencontres que l’on va faire dépendent étroitement de la fréquentation des endroits ou l’on sort. Les gérants d’établissements sont ils responsables? 

Pour chacun le choix d’un restaurant se fait souvent sur un critère la qualité de la nourriture puis vient le cadre et le prix. Il devrait en être de même pour le choix d’un club libertin. Choisir un club, c’est souvent une question de musique, de décors, de propreté. Nous avons déjà eu l’occasion de parler de ces points. Comme pour la nourriture, la fréquentation d’un club en dit long sur l’idée que se fait un gérant du libertinage. Vous me direz qu’il n’est pas responsable de qualité de ses hôtes. Erreur, voici pourquoi.

Si effectivement on ne peut juger a priori de la qualité des clients dans un club, il est des indices qui ne devraient pas tromper, et des comportements qui devraient mettre la puce à l’oreille. Dés l’accueil, il est facile de vérifier que la tenue vestimentaires est en rapport avec l’esprit libertin. Si la plupart des clubs affiche « tenue sexy de rigueur » combien applique réellement une sélection sur ce critère? Bien peu hélas. Il est quand même facile de repérer les hommes qui ne font pas l’effort de choisir une tenue propre et habillée. Il n’est pas rare de croiser en soirée des T Shirt, des jeans, des baskets. Qu’on ne me dise pas qu’un costume coûte cher. une chemise et un pantalon foncé sont un minimum dans la garde robe de n’importe qui et servent dans bien d’autres occasion, mariage d’un amis, cérémonies religieuses…

Pour les femmes la aussi une petite robe sexy n’est quand même pas difficile à trouver pour pas cher. On a vu des femmes en robe de laine, en chemisier et jupe longue, ce qui en dit souvent beaucoup sur leur qualité de novices. On trouve sur internet des tenues Clubwear pour pas grand chose. Et sexy ne rime pas forcement avec costume de prostitué.

Les tenues vestimentaires en disent long sur l’effort que les clients sont prêt a faire pour sortir, sur leur degrés d’implication dans la soirée. Le respect du dress code peut aussi être important, et beaucoup de club ont laissé tomber cet aspect de la qualité des soirées. On ne sort pas en club par hasard et pas rasé….

En admettant que comme pour les restaurants, le prix du menu soit un critère important, chaque club appréciera le degré de sophistication vestimentaire qui lui convient en fonction du prix de l’entrée.

Si il est par contre un point qui nous semble rédhibitoire c’est bien l’éducation. L’éducation ne s’achète pas. Savoir se tenir en société, dans un groupe est une qualité qui devrait être libertine. Hors il n’est pas rare de voir des Hommes qui ne comprennent pas que Non ça veut dire Non. Combien de fois dans des clubs somme nous suivis, harcelés? Il est pourtant facile pour un patron de club de repérer ces comportements, de faire en sorte que cela ne se reproduise pas. Combien de club on du personnels dans les coins câlins? Combien reconduisent les « Morts de Faim » à la sortie? La vidéo-surveillance peut aussi jouer un rôle dans les parties plus retirés d’un sauna ou d’un club.

Que dire des gens alcoolisé en début de soirée. Nous avions visité un club ou à minuit, nous étions les seuls parmi 20 couples à ne pas devoir nous tenir au bar… La soirée c’est finie de bonne heure pour nous.

Une carte de membre permet entre autre, de noter les indésirables et de récompenser les bons clients.

Pour nos sorties nous privilégions la qualité à la quantité. Alors un petit effort de la part des clubs serait le bien venue. On parle plus facilement à nos amis des endroits ou l’on a passé une bonne soirée, en bonne compagnie, que des lieux ou la clientèle nous rebute. Or, la principale richesse d’un club, c’est bien sa fréquentation. Le « Bouche à Oreille » c’est aussi de la communication….

Publicités

Auteur : Web Libertin

Proche du milieu libertin, intellectuellement et professionnellement, nous vous faisons profiter de nos expériences et de notre vision du libertinage.

Une réflexion sur “Les mauvaises fréquentations

  1. La même réflexion me viens au sujet des réseaux sociaux. Dit moi qui tu suit, ou de qui tu es abonné je te dirais quel genre de club tu es… Voir un établissement sur Twitter qui suit 100 pseudo de site pornographique, me laisse songeur. Comme si il était besoin de racoler chez les pornographes pour avoir des clients libertins…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s