Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

Cap sur Le Cap d’Agde…

5 Commentaires


Destination privilégiée des soixantehuitards en quête de libertés naturistes, le Cap d’Agde est devenu la Mecque du libertinage. Faut il pour autant se précipiter, pour en être? Décryptage d’un mythe aux multiples facettes. 

Au fil du temps le Cap d’Agde c’est forgé une image sulfureuse. Du camp naturiste, mal vue des élites bien pensantes de la fin du XXe siècle, au Village libertin de ce début de XXIe, « La baie des cochons » a évoluer avec les moeurs. Les revendications de proximité avec la nature, de liberté du corps, se sont muées en libertés sexuelles. A coté du camp naturiste est né un vrai village, qui n’a rien de naturel, avec ses commerces, ses bars et restaurants, surement bien loin de l’idéal de ses fondateurs. Une station balnéaire pas comme les autres est née, la Mecque des libertins.

Voir Venise et mourir… Chaque été le village est pris d’assaut par des vacanciers venu de tous les horizons, de France et du nord de l’Europe. Que l’on soit résidents, locataires ou campeurs, à l’extérieur, ou de passage pour une journée, un libertin se doit de voir le Cap. Enfin libertin est un bien grand mot pour des gens qui souvent ne sont libertin que le temps de leur séjour, mais mieux vaut peu que pas du tout.

Chacun a son opinion sur le Cap. Ceux qui ne mettrons jamais les pieds dans l’antre du démon et ceux qui ne veulent pas mourir idiot. Parmi ceux qui ont vu, la encore deux écoles, on aime à la folie ou pas du tout. Mais parle t’on du même Cap d’Agde? Le village libertin présente bien des aspects à celui qui veut regarder plus loin que la carte postal vendu sous le manteau.

Avant tout, le Village est naturiste. C’est a dire que dans un espace délimité et contrôlé, vous avez la possibilité de vivre nu, de vous promener, de faire vos courses ou de boire un verre à la terrasse d’un bar. Sans oublier la plage, bien sur. Cet espace n’est pas unique en France et presque rien ne distingue le Cap des autres stations naturistes. Presque! Presque car il n’est pas rare dans la journée de croiser des esclaves en laisse et des enfants. L’ambiguïté du Cap est dans cette image. On peut le détester pour ça. Pour cette absence d’un minimum de respect de l’enfance. Pourquoi des parents partent en vacances dans un lieu réputé pour sa liberté? Pourquoi des adultes ne tiennent pas compte de l’environnement? Certaines choses peuvent être choquantes pour des jeunes.

Le « camp », le camping naturiste reste dans l’esprit des années 70. C’est un endroit a part, géographiquement et culturellement , qui reste le centre de la vie nue au grand air. C’est aussi ici que se regroupe les purs et durs.

Au milieu du village existe un petit nombre de résidences pour couples. Le « Jardin d’Eden » ou le « Babylone » sont les plus connus. Dans ces espaces clos et protégés tout est possible. Ces lieux son quand même loin d’être repoussant pour des néophytes. La nudité et le soleil autour d’une piscine, du bar, fait que chacun peut vivre sa sexualité comme il l’entend. C’est le bon coté du Cap Libertin dans la journée.

Pas de Cap d’Agde sans la « Baie des cochons« . La plage naturiste est un lieu incontournable du séjour. C’est aussi le lieu de tous les fantasmes. La presse, et le bouche à oreille regorgent d’anecdotes plus ou moins chaudes sur les activités des baigneurs. Activités réelles et supposées… supposées car la maréchaussée garde un oeil sur les vacanciers qui souhaiteraient se mouiller en dehors de l’eau… Réelle parce que une fois la nuit tombée tout les chats sont gris. Les amateurs se retrouvent par affinité et la plage se divise en fonction des naturistes avec enfants, des libertins et des homosexuel(e)s. Plus on se dirige vers le nord-est et Marseillan, et plus le nombre de « cochons » est important.

La plage est aussi l’endroit ou se font les invitations pour les soirées. En discutant de droite et de gauche il n’est pas rare que l’on vous glisse une adresse et une heure. Moyennant une bouteille, une salade ou autre vous voila invité dans une des particularité du Cap, la soirée privée. Vous avez du charme ou de la chance, vous aurez même l’embarras du choix. En été il n’est pas rare que plusieurs dizaines de soirées soit organisées.

Le village du Cap d’Agde est aussi un concentré de commerce comme beaucoup de stations balnéaires et de bord de mer. Pour se prémunir des coups de soleil, les allées des centres commerciaux regorge de boutiques de lingerie et de fringues orientées libertins bien sur, les naturistes consomment peu de vêtements!!! Les commerces ouvrent tard et participent à l’ambiance festive du début de la nuit.

La nuit tombe, la plage se vide et le Cap d’Agde cache ses rues et trottoirs défoncés. Place au spectacle. A l’heure de l’apéritif, plus question d’être nu, le village est libertin et fier de l’être. Commence alors le long des quais et du bord de mer un défilé de mode excentrique. Le fétichisme, la sensualité ou la provocation sont de mise et c’est un régal pour les yeux. Voyeurs et exhibitionnistes y trouvent leurs comptes. Le petit monde BDSM aussi. On se promène de bar en restaurant. Les informations sur les soirées privées ou en clubs circulent. On prends plaisir a participer. Cet aspect de la vie agathoise est unique, et il vaut le déplacement. Le Melrose en début de soirée est un classique des bars dansants du Cap, mais pas question de coquiner. Le bord de mer offre de nombreuse possibilité de se restaurer, et pas de risque de se voir refuser a cause d’une tenue trop sexy.

Une fois rassasié de bonne chère et de jolies visions, et, si vous n’avez pas envie de participer à une soirée privée, il vous reste à faire la tournée des clubs. Le Cap concentre un nombre impressionnant d’établissements libertins. On en compte une dizaine dans l’agglomération. Du plus connu, le Glamour au Donjon de Bessan chacun trouvera chaussure à son pied. Hormis la taille du Glamour, rien ne distingue les clubs du Cap des autres clubs. Sauf  la clientèle. Il fait chaud au Cap, très chaud voir même trop chaud. La aussi on aime ou on aime pas. La « boucherie » en sous sol du Glamour a de quoi rebuter les novices, mais vous pouvez vous contenter du club.

Le soleil va bientôt pointer son nez et il est temps de rentrer prendre du repos, car demain la fête continue…

Comme toutes les destinations estivales, le Cap d’Agde est noir de monde début août et le spectacle y est à son meilleur niveau. Les week-ends de juin ou de septembre peuvent sembler plus agréable et moins peuplés.  Comme à Venise d’aucun préférerons les arrières saisons au festival. L’absence de chaleur et de monde ne rend pas le Cap plus romantique, bien au contraire.

Au final chacun choisira son Cap d’Agde. En couple ou en homme « mort de faim ». En amoureux ou en échangistes, en touristes ou en vieux routiers Le village offre une variété de solution d’hébergement, de sorties qui conviendra à tous. A la condition d’être ouvert d’esprit et curieux. Alors voir la Cap et mourir? oui mais de plaisirs.

Publicités

Auteur : Web Libertin

Proche du milieu libertin, intellectuellement et professionnellement, nous vous faisons profiter de nos expériences et de notre vision du libertinage.

5 réflexions sur “Cap sur Le Cap d’Agde…

  1. Pingback: Cap sur Le Cap d’Agde… | Cap d'Agde libertin | Scoop.it

  2. Pingback: Cap sur Le Cap d’Agde… | Clubs libertins | Scoop.it

  3. Pingback: Portugal : nouveau paradis des naturistes | Le web libertin

  4. Pingback: Le Cap d’Agde et la Baie des cochons dans la presse « Le web libertin

  5. Déjà une petite remarque…Vous parlez du Village Naturiste dans tout votre article et la photo est une photo d’un bar sur le port du cap d’agde!!!!!
    Ensuite vous JUGEZ les coins câlins du Glamour en disant :  » La « boucherie » en sous sol du Glamour a de quoi rebuter les novices… »Excusez moi mais je pense et c’est certes mon avis personnel que « La Baie des COCHONS » n’est certainement guère mieux!!Rassurez vous les Novices ne sont pas rebutés comme vous dites en venant au Glamour bien au contraire….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s