Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

Le progrès: Quand de jeunes couples frappent à la porte des clubs libertins

6 Commentaires


Le journal le Progrès de Lyon se penche sur la fréquentation par les jeunes, des clubs libertins. On y trouvera des commentaires des patrons du Diamant et du Kama. Deux conceptions du libertinage et deux façons de tenir compte de l’avis des consommateurs libertins.

Lyon. Depuis dix ans, ils sont plus nombreux à investir les milieux échangistes pour une expérience occasionnelle. Reportage sur cette nouvelle clientèle âgée de 20 à 30 ans, qui reste minoritaire, et est assez mal vue des « puristes »…

Pour le patron du Diamant:

« On a des petits couples de jeunes qui viennent plus par curiosité, pour tester. Ils pratiquent surtout le mélangisme (fellation, cunnilingus) mais pas trop l’échangisme (pénétration). On ne les revoit pas forcément par la suite. Parfois, ils sont très jeunes – 22, 23 ans – mais je ne les laisse pas entrer : après, ça rigole, ils font les cons et dérangent les autres ». Une habituée d’un club, la quarantaine, confirme que ces dernières années, la clientèle a tendance à « rajeunir ».

Pour Jean Claude du Kama à Tassin:

« Je suis le seul à faire cela et à ne pas rentrer dans ce « vice » », affirme le gérant, Jean-Claude, qui mise sur des repas raffinés. « Beaucoup de patrons laissent venir les très jeunes parce que les clubs sont de moins en moins rentables. Mais ça pourrit l’ambiance. Ils font de l’exhib’et de la provoc’. Et puis quand une petite jeune débarque, les mecs plus âgés délaissent leur groupe pour aller la voir. Problème, ils se font rembarrer et quand ils reviennent dans leurs groupes, ça se passe mal. Pour moi, c’est pour ça aussi que de vrais couples libertins ne veulent plus mettre les pieds aujourd’hui dans les clubs. »

A lire aussi
Publicités

Auteur : Web Libertin

Proche du milieu libertin, intellectuellement et professionnellement, nous vous faisons profiter de nos expériences et de notre vision du libertinage.

6 réflexions sur “Le progrès: Quand de jeunes couples frappent à la porte des clubs libertins

  1. Pingback: Soirée privée… Mais privée de quoi? | Le web libertin

  2. Pingback: Discosexe | Le web libertin

  3. Pingback: L’addiction sexuelle : une drogue dure | Le web libertin

  4. Pingback: Le libertinage explose chez les jeunes… pourquoi ? | Le web libertin

  5. Pingback: Pourquoi les clubs libertins se trompent dans leur communication | Le web libertin

  6. Pingback: Les nouveaux codes du Lyon libertin | Le web libertin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s