Le web libertin

Revue de presse du web sous un angle libertin

La police éteint le club libertin les Chandelles pour un mois

Poster un commentaire


Pour ceux qui n’auraient pas bien reçu le message, deux articles le même jour, dans le même journal: Le Parisien.

Le club est aux milieux libertins ce que le Louvre est aux amateurs d’art : un must. Les habitués des Chandelles vont pourtant devoir temporairement trouver un autre lieu pour leurs soirées coquines. Le célèbre établissement échangiste, niché derrière une façade d’une totale neutralité au n° 1 de la rue Thérèse (Ier), va en effet être fermé pendant trente jours sur décision de la préfecture de police de Paris. Le très discret restaurant-club a fait l’objet d’un arrêté de fermeture administrative pour « existence d’une activité prostitutionnelle dans l’établissement ». Cette sanction est la conséquence indirecte d’une enquête pour proxénétisme ouverte à l’encontre de l’ex-footballeur Alim Ben Mabrouck. Aujourd’hui âgé de 51 ans, l’ancien international algérien du Matra Racing puis de l’Olympique lyonnais est soupçonné d’avoir fait travailler des prostituées.

Le célèbre établissement échangiste parisien, les Chandelles, va être fermé durant un mois. La direction de ce club a été entendue par la police dans le cadre d’une enquête pour proxénétisme, début janvier. Au terme de cette enquête, Alim Ben Mabrouk, ancien international algérien du Matra Racing et de Lyon, a été mis en examen pour proxénétisme aggravé. Les investigations avaient permis d’établir que l’ex-footballeur fréquentait régulièrement en semaine les Chandelles. L’homme s’y rendait avec des prostituées. D’ailleurs, lors de leurs auditions, certains employés de l’établissement avaient assuré aux policiers qu’ils avaient prévenu la direction de ces pratiques. La direction, quant à elle, a nié en bloc ces accusations face aux enquêteurs.

Advertisements

Auteur : Web Libertin

Proche du milieu libertin, intellectuellement et professionnellement, nous vous faisons profiter de nos expériences et de notre vision du libertinage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s